1000 combattants étrangers partiraient chaque mois pour la Syrie

D’après Larédac’ à 12h44 le 01 Novembre 2014

Les combattants étrangers continuent de se rendre en Syrie au rythme de 1 000 par mois, en dépit de la campagne aérienne menée par les États-Unis contre l’organisation de l’État islamique, a rapporté le Washington Post vendredi.

Les bombardements quotidiens menés par les forces américaines et leurs alliés contre les combattants de l’état dit « islamique » – désignés de « djihadistes » – en Syrie et en Irak ne dissuadent pas les étrangers d’aller se battre, mais ils ne provoquent pas non plus une « vague d’indignation » prompte à en encourager davantage à prendre les armes, souligne le quotidien, qui cite des responsables du renseignement. « Le flot de combattants qui se rendent en Syrie reste constant, leur nombre total continue donc à augmenter« , relève un des responsables qui s’exprime sous le couvert de l’anonymat.

Selon la communauté américaine du renseignement, plus de 16 000 combattants étrangers se trouveraient à l’heure actuelle en Syrie, rapporte le Washington Post. Et, à en croire les dernières estimations, les raids aériens ont tué environ 460 membres de l’organisation de l’État islamique en Syrie et 60 combattants du Front al-Nosra, un groupe qui serait affilié à « al-Qaida ».

Source : avec Reuters, Washington Post, NY Time