25 avril 1920 : Le commandement suprême allié place la Syrie et le Liban sous mandat français

La SDN (Société Des Nations) confia à la France un mandat sur la Syrie et le Liban, qui après la défaite de la Turquie (alors alliée de l’Allemagne), ont été détachés de l’empire Ottoman. C’est le même type de mandat qui fut confié à la Grande-Bretagne sur la Palestine et l’Irak, c’est la confirmation et légitimation des accords Sykes-Picot. (Voir partie 1 : La Syrie : De l’antiquité au mandat français 1920-1946 (partie 1)).

Ainsi la Syrie se voit séparée d’un Liban élargie; le pays fut divisé en quatre États (Damas, Alep, territoire des Alaouites, djebel Druze).

A la suite La guerre du Levant (djebel Druze) de 1925, la France affirme et confirme par là son autorité…malgré cette victoire et une forte présence des unités de l’armée venue de métropole et administrative, cela n’endiguera guère les mouvements nationalistes…

La France se retrouve avec diverses manifestations nationalistes et indépendantistes. Et en particulier dans le Sandjak d’Alexandrette où la population turque (pro-kémalistes (1)) manifeste leur volonté séparatiste.

En 1936, la négociation du traité franco-syrien ne fait qu’amplifier la question. Les responsables politiques turcs, profitent des divers désaccords et des contres temps, pour demander expressément l’auto-détermination du Sandjak.

Le 29 mai 1937 l’accord franco-turc sera signé sous l’arbitrage de la SDN, faisant que le Sandjak et détaché de la Syrie et passe sous tutelle de la SDN. Mais des protestations turques de grande ampleur oblige la France à revoir certaines positions et se résigne a signé un nouveau traité le 4 juillet 1938, avec la Turquie.

Dans la situation tendue de l’après Munich (les troupes allemandes entrent à Prague le 15 mai 1939), la question du Sandjak s’intègre de plus en plus dans celle, plus vaste, de la sécurité des Balkans et de la Méditerranée Orientale.

Carte de la Syrie mandataire en 1922

Carte de la Syrie mandataire en 1922

De 1920 à 1946, la Syrie a été administrée par la France sous un régime de mandat de la SDN. Le mandat français sur la Syrie et le Liban a été institué par la Société des Nations le 25 avril 1920 après la Première Guerre mondiale.

Il devait permettre officiellement aux États du monde arabe d’accéder à l’indépendance et à la souveraineté, sitôt après avoir atteint un niveau suffisant de maturité politique et de développement économique. Quatre mandats ont été créés, le gouvernement de la Palestine et de l’actuel Irak revenant aux Britanniques, les Français se voyant attribuer celui sur le Liban et la Syrie.

A lire : – La Syrie : De l’antiquité au Mandat Français 1920-1946 (part.3)

La Syrie : De l’antiquité au mandat français 1920-1946 (part.4)

La Syrie : De Hafez à Bachar -part 5-1-

La France et la Syrie ont signé en 1936 un traité franco-syrien d’indépendance, mais dans les faits le mandat a continué d’exister car la France n’a pas ratifié le document. La Syrie a déclaré son indépendance en 1944.

En audio : petite Histoire de la Syrie De l’antiquité au mandat français 1920-1946 / De Hafez à Bachar

https://www.mixcloud.com/malcolmjammalhaidar/playlists/histoire-de-la-syrie/