800 personnalités israéliennes adressent une lettre à certains gouvernements européens

D’après Larédac à 14h36 le 08 Décembre 2014

Alors que l’Assemblée nationale vient de voter pour inviter le gouvernement à reconnaître l’État palestinien, 800 personnalités israéliennes ont adressé à certains gouvernements européens une lettre leur demandant d’en faire de même, rapporte le quotidien israélien Haaretz. Parmi elles, les écrivains réputés Amos Oz, David Grossman et A. B. Yehoshua, mais aussi le Prix Nobel d’économie Daniel Kahneman, psychologue et économiste, l’ancien président de la Knesset Avraham Burg ou l’ancien ministre Yossi Sarid.

10 lauréats du Prix d’Israël, le prix Nobel Daniel Kahneman, cinq anciens diplomates, plusieurs anciens députés et cinq anciens ministres ont d’ores et déjà soumis le même appel aux Parlements danois et britanniques, et émis la volonté d’envoyer une copie à d’autres pays européens désireux d’adopter une résolution sur la Palestine.

Photo de Yossi Zamir pour Flash 90 – Amos Oz

Avant la France, les parlements suédois et espagnol ainsi que la Chambre des lords britannique ont effectué cette démarche. La lettre a été envoyée aux Parlements belge et irlandais, où un vote devrait se tenir cette semaine, ainsi qu’au Parlement danois, qui devrait également entamer la discussion sur le sujet dans la semaine.

« Nous, citoyens d’israël qui voulons la paix et la sécurité, sommes préoccupés par l’impasse politique et par la poursuite de l’occupation et de la colonisation qui ont conduit aux conflits avec les Palestiniens et torpillé toute chance d’accord, peut-on lire dans cet appel. Il nous apparaît clairement que les chances de survie d’Israël ainsi que sa sécurité dépendent de la création d’un État de Palestine sur la base des frontières de 1967 ainsi que de la reconnaissance de la Palestine par Israël et d’Israël par la Palestine. Votre initiative de reconnaissance de l’État de Palestine va promouvoir les chances de la paix et encourager Israéliens et Palestiniens à résoudre le conflit.« 

« Votre initiative de reconnaître un Etat palestinien fera progresser les perspectives de paix, et encouragera Israéliens et Palestiniens à parvenir à une solution au conflit, » souligne la lettre.

La missive appelle à la création d’un Etat palestinien sur la base des frontières de 1967, à « une reconnaissance par Israël de la Palestine, et une reconnaissance d’israël par les Palestiniens« .

Elle déplore « l’impasse politique, l’occupation et la colonisation, menant à un conflit avec les Palestiniens et torpillant toute possibilité d’aboutir à un accord« .

Les législateurs belges de la coalition au pouvoir travaillent à une résolution non contraignante de reconnaissance d’un Etat palestinien, dans la mouvance d’une vague de soutien aux Palestiniens au sein de l’Union européenne.

Source : avec Afp, Jerusalem Post, Haaretz, Times Of israel