Agression : La version de Hassen Chalghoumi contestée

D’après Hamzatou à 20h13 le 3 Septembre 2013

[Mise à jour du 6 Septembre 2013] : [Le Tribunal de première instance de Tunis a condamné jeudi 5 septembre 2013, l’agresseur de l’Imam Hsan Chalghoumi à 45 jours de prison avec sursis, une peine assortie d’une amende.]

Nous vous annoncions hier la prétendue agression de « l’imam des Juifs » de Drancy pendant ses vacances, aujourd’hui le journal LeMonde nous offre une tout autre version venant de l’individu arrêté suite à l’altercation entre lui et Hassen Chalghoumi.

Le journal revient sur les dires de « l’imam de la république », mais cette version est contestée par l’avocat du détenu, Me Pascal Garbarini, qui assure que son client n’a aucunement agressé physiquement la victime. L’individu est un jeune étudiant français de 24 ans se prénommant Karim et qui réside à Genéve, son avocat a précisé qu’il n’avait aucun antécédent judiciaire.

Me Gabriani déplore la tentative de Mr Chalghoumi de se servir de ces faits pour « instrumentaliser une situation » en ajoutant qu’il dénonce « l’attitude irresponsable » du pseudo-imam de Drancy. L’avocat s’est aussi dit assez surpris de savoir que « l’ambassade de France ait pris parti pour une personne contre une autre sans s’acquérir des faits ».

Le monde a retranscrit la version de l’avocat de Karim, la voici :

« Il a croisé l’imam dans le hall de l’hôtel, où il est actuellement en vacances, raconte-t-il. Il l’a reconnu et lui a dit : « Cher monsieur, je ne partage pas du tout vos idées. Est-ce que vous voudriez que nous en parlions ? », ajoutant : « Si vous êtes aussi intelligent que ça, vous n’êtes pas le bienvenue ici. » L’imam s’est levé et a eu un geste pour pousser mon client, poursuit Me Pascal Garbarini. Celui-ci, qui pratique des arts martiaux, l’a bloqué et l’a mis à terre. Il n’y a eu aucun coup. »

Source : Lemonde