Angleterre : 21 écoles musulmanes à Birmingham inspectées et cinq suspectées d’extrémisme

D’après Larédac’ à 13h30 le 18 Juin 2014

Le gouvernement britannique a placé plusieurs écoles publiques sous supervision après la publication d’un rapport qui confirme des rumeurs d’extrémisme dans ces établissements. En tout, 21 écoles ont été inspectées à Birmingham, deuxième ville du pays et dont la population est à 22% musulmane. L’enquête avait été lancée après l’envoi d’une lettre anonyme à la mairie de Birmingham affirmant que plusieurs écoles publiques mais indépendantes étaient en train de passer sous le contrôle de musulmans radicaux.

Selon l’enquête de l’Ofted, l’institution chargée d’inspecter les établissements scolaires en Grande-Bretagne, la situation serait inquiétante. Elle dénonce dans certaines écoles de Birmingham un « climat de peur et d’intimidation » et confirmerait une campagne systématique pour y inculquer aux élèves un islamisme radical.

Un intervenant connu pour ses opinions extrémistes aurait ainsi été invité à venir s’exprimer devant l’ensemble des élèves dans une des écoles aujourd’hui sanctionnées. Dans d’autres cas, les enquêteurs ont constaté une politique de ségrégation filles-garçons dans les classes.

Enfin, certains enseignants auraient avoué avoir reçu l’ordre d’organiser à la va-vite des ateliers sur le christianisme juste avant une inspection.

En tout, cinq écoles dont le niveau avait été, il y a à peine un an, jugé exceptionnel, ont immédiatement été rétrogradées et vont faire l’objet de mesures spéciales. 

Les établissements pénalisés dénoncent de leur côté un traitement injuste et disproportionné et réfutent totalement ces accusations d’extrémisme.

De nombreux parents hésitent, eux, entre incrédulité et inquiétude et ne savent plus quoi penser, ils remettent en question l’attitude du gouvernement qui, averti de ces rumeurs de radicalisation dès 2010, aurait pourtant laissé la situation se dégrader sans intervenir.

Source : RFI