Australie : Deux adolescents tentant de rejoindre la Syrie arrêtés à l’aéroport de Sydney

Le week-end dernier deux jeunes de 16 et 17 ans originaires de Nouvelle-Galles-du-Sud ont été arrêtés à l’aéroport de Sydney alors qu’ils tentaient de se rendre en Turquie pour ensuite se diriger vers la Syrie à la rencontre de l’EI.

Tony Abott, Premier ministre conservateur, a immédiatement réagi en déclarant qu’il y avait « trop d’Australiens qui sont actuellement victimes de lavage de cerveau via internet, de culte de la mort comme ces deux adolescents qui ont essayé l’autre jour d’aller au Moyen-Orient. Ils ont été arrêtés grâce à la vigilance de la police des frontières, nous devons faire tout ce qui est possible pour sévir contre ce fléau« .

Tout comme en France avec le plan vigipirate depuis les événements tragiques de Paris, l’Australie est en alerte haute contre le terrorisme depuis le mois d’octobre. Cette mesure a été prise à la même date que l’engagement pris par le gouvernement australien dans la coalition contre l’état dit islamique. Cependant, le pays a été touché par une prise d’otages sanglante dans un café de Sydney en décembre dernier. Depuis d’autres mesures visant à contrer la criminalisation des déplacements en Syrie, et la promotion du terrorisme dit « islamique », ont été mises en place.

200 Australiens auraient déjà succombé à la propagande de l’EI, et seraient actuellement en train de faire la guerre en Irak et Syrie selon les autorités.