Centrafrique : Des musulmans ont décidé de se former en milice

D’après Larédac’ à 20h57 le 04 Janvier 2014


Un enfant blessé à la machette près de Boali, dans une attaque qui a fait au moins douze morts et dix blessés. Photo AFP

Certains musulmans centrafricains ont décidé de reprendre les armes, pour ce faire ils se sont organisés en milice afin de se défendre des attaques meutrière du gang des « anti-machettes ».

Ces miliciens sont proches de l’ex président François Bozizé. 

Ce dernier, dans un communiqué, a appelé les milices chrétiennes anti-balaka  à chasser les communautés musulmanes.

C’est à la suite de cet appel que des atrocités on étaient commisent sur les musulmans ainsi que sur beaucoup d’étrangers africains sans distinction de religion.

Il serait également accusé d’avoir lui même crée cette milice, à qui il aurait distribué des armes blanches, avant de quitter la capitale. 

Le général Bozizé a été interrogé par RFI, jeudi, il a apporté un démenti formel à ces accusations. 

La situation en Centrafrique deviendra plus compliquée si les forces africaines et françaises ne réussissent pas à précipiter le désarmement des deux parties. 

Les autorités centrafricaines ont mis en garde les deux parties en les appelant à déposer les armes et ne pas profiter de l’occasion pour semer la terreur. 

Source : AFP, AlWihda