Cisjordanie : Les réfugiés Palestiniens manifeste contre une grève de l’ONU

D’après Larédac’ à 17h44 le 09 Janvier 2014

La population du camp de réfugiés de Jalazoun en Cisjordanie occupée a manifesté son mécontentement en brûlant des pneus et bloqué des routes en signe de protestation contre une grève qui serait observée par des employés de l’agence de l’ONU depuis un peu plus d’un mois. Ses employés sont, d’habitude, chargés de leur fournir des services de base.

La route qui conduit à Ramallah, fief de l’Autorité palestinienne, a été bloqué par des dizaines de jeunes. Ce blocus a été fait afin de demander à l’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA) de reprendre ses activités.

L’un de ces jeunes, Mahdi Ahmed, âgé de 20 ans, a expliqué que « les ordures s’empilent tellement haut qu’il n’est plus possible de dormir la nuit à cause de l’odeur« . Le jeune homme, qui a le sentiment d’être abandonné un peu plus, poursuit « la grève de l’UNRWA dure depuis 35 jours et les cliniques, les bureaux et les écoles sont fermées. Quel espoir reste-t-il pour notre génération ? On nous étrangle petit à petit.« 

La cause de cette grève chez les employés de l’ONU est la révision de leurs salaires. En effet,  l’organisation emploie plus de 5.000 Palestiniens et cela dans 19 camps. Ces personnes assurent en temps normal, des services à 750.000 réfugiés. 

De leur côté, les nations unies ont communiqué qu’ils ne sont pas en mesure de satisfaire leurs demandes salariales.

Source : Reuters