Cisjordanie occupée : L’armée israélienne étend son offensive contre le Hamas

D’après Larédac’ à 09h30 le 18 Juin 2014

L’armée israélienne a étendu son offensive contre le Hamas au nord de la Cisjordanie occupée, où 41 membres de la formation palestinienne ont été arrêtés depuis l’enlèvement jeudi soir de trois jeunes Israéliens, a indiqué l’armée.

Cette opération a été menée durant la nuit de lundi à mardi avec des renforts d’un millier de soldats à Naplouse et le camp de réfugiés de Balata situé à proximité.

Depuis l’enlèvement des trois Israéliens (colons et réservistes de l’armée d’occupation – ndlr), les opérations étaient concentrées sur la ville de Hébron, dans le sud de la Cisjordanie.

Plus de 200 Palestiniens ont déjà été arrêtés depuis le 12 juin, notamment le président du Parlement Aziz Dweik et cinq autres députés du Hamas.

Selon la radio militaire israélienne, l’armée va mener des opérations dans d’autres villes de Cisjordanie.

Elle fait état d’autre part d’un Palestinien grièvement blessé par des tirs de soldats israéliens alors qu’il tentait avec deux autres Palestiniens de s’infiltrer dans la colonie juive de Kohav Yaakov, près de Ramallah (Cisjordanie).

Selon la radio, parallèlement aux recherches pour retrouver les trois jeunes disparus (colons et réservistes de l’armée d’occupation – ndlr), l’armée et les services de sécurité israéliens ont reçu comme mission de « casser » l’appareil et les infrastructures du Hamas en Cisjordanie. « Il faut faire de l’appartenance au Hamas une carte d’entrée directe en enfer », a affirmé à la radio le ministre de l’Economie Naftali Bennett, membre du cabinet de sécurité, qui devait se réunir de nouveau mardi matin.

« Il est temps de mener une politique de la poigne de fer contre le Hamas« , a ajouté Naftali Bennett, dirigeant du Foyer juif, un parti religieux nationaliste. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a accusé le Hamas d’avoir enlevé les trois Israéliens, le ministre de la Défense Moshé Yaalon avertissant que la formation palestinienne « paiera le prix fort » pour ces enlèvements. – Qu’en est-il de tous ses enfants kidnappés en pleine nuit à leur domicile, mis en prison et pour la plupart torturés sous couvert de la protection de l’État sioniste ?-NDLR- 

Naftali Bennett s’est également prononcé contre toute possibilité d’accord sur un éventuel échange entre les jeunes Israéliens enlevés contre des prisonniers palestiniens.

Les trois adolescents (colons et réservistes de l’armée d’occupation – ndlr) dont l’un habitant l’implantation de Talmon, ont été enlevés, selon les médias israéliens, près du Goush Etzion, un bloc de colonies situé entre les villes palestiniennes de Bethléem et Hébron, en zone entièrement sous contrôle israélien.

Pour tenter de les retrouver, l’armée israélienne a lancé son plus important déploiement en Cisjordanie depuis la fin de la deuxième Intifada en 2005.

Le président palestinien Mahmoud Abbas a dénoncé le rapt ainsi que les « violations israéliennes qui ont suivi« , tandis que le gouvernement palestinien a rappelé qu’il « n’était pas responsable des zones en dehors du contrôle sécuritaire palestinien« .

Profitons de cet article pour vous diffuser un autre article intéressant sur ces soldats de l’armée de l’apartheid traumatisés, dégoutés, qui brisent le silence et racontent le calvaire quotidien, les humiliations et provocations que subissent la population des territoires occupées : http://www.lesinrocks.com/2014/06/16/actualite/tuer-provoquer-soldats-israeliens-rompent-silence-11509278/

Profitons aussi pour vous parler d’une campagne choc qui se déroule à Boston où s’affiche depuis plus d’une semaine dans les tunnels des métros, devant les 13000 voyageurs quotidien, des slogans dénonçant les crimes de l’État sioniste contre les Palestiniens. Cette campagne intitulée « Un Mot » a pour but de sensibiliser la population au rôle joué par le gouvernement américain dans ces violations de territoire. 

La compagne est mise en place par l’ONG Ads Against Apartheid, son responsable de communication, Chadi Salamoun, a déclaré « Si les annonces sont choquantes, c’est parce que la réalité sur le terrain est choquante.« 


Sans abri : israël a détruit 25,000 maisons palestiniennes et créé des milliers de sans abri, en utilisant l’argent des contribuables américains. 

israël veut la paix…ou la terre ? (traduction de l’affiche)

Depuis septembre, les 2000 soldats isréaliens ont tué un enfant palestinien tous les quatre jours* (*Défense internationale pour les enfants palestiniens, chiffre de mars 2014) , en utilisant l’argent des contribuables américains

Fin du soutient des États-Unis pour l’apartheid israélien (traduction de l’affiche)

9 ans : C’est l’âge des enfants palestiniens se trouvant dans les prisons israéliennes. Est-ce cela la démocratie ? (traduction de l’affiche)

Voleur : israël a construit 150 logements exclusivement juifs dans des villes à l’intérieur de la Palestine, en utilisant l’argent des contribuables américains.

israël veut la paix…ou la terre ? (traduction de l’affiche)

Source : Afp, Haaretz, Agence Wafa, L’orient le Jour, LDJM