Conflit Palestino-israélien : La guerre de la désinformation aux États-Unis, entre mensonges et falsifications

D’après Larédac’ le 14 Juillet 2014 

Un agent de la Sécurité intérieure a ouvert le feu sur des militants pro-Palestinien alors qu’ils se rendaient, depuis un rassemblement pro-israélien en face de l’édifice fédéral à Westwood à Los Angeles ce dimanche. Les militants se sont également plaints qu’ils ont été attaqués par des partisans d’israël.

Ali Abunimah de « The Electronic Intifada » a été attaqué par la police de Los Angeles dans la même zone alors qu’il filmait une manifestation pro-sioniste la semaine dernière.  

Après avoir tiré, les militants ont été arrêtés par le Département du shérif de Los Angeles, puis décris par divers médias comme des membres « violents » du Hamas. 

Le premier média a rendre compte de l’incident était le Jewish Journal , qui répète, sans véracité, ce que les organisateurs du rassemblement pro-sioniste ont dit, c’est à dire que « trois ou quatre hommes avec des drapeaux palestiniens sont arrivés, armés de longs bâtons en bois et auraient attaqué les manifestants pro-israéliens.« 

Comme « preuve », le site a mis en ligne des images « flou » , qui montrerait des manifestants pro-israéliens attaqués. 

Mais on ne sait pas ce qui se passe dans la vidéo mis à part des gens qui crient de leurs voitures. 

Néanmoins, des journalistes, dans les commentaires YouTube, demandent l’autorisation d’utiliser les images.

Le Jewish Journal  a ajouté que le rassemblement, qui était une manifestation de solidarité avec l’État sioniste a été organisée par des organisations pro-israéliennes comme StandWithUs, (un groupe sioniste de droite qui travail en étroite collaboration avec le gouvernement israélien) afin de supprimer tout les efforts de solidarité avec la Palestine aux États-Unis, et le plus souvent par le biais de campagnes de désinformations.

– Alors qu’il y a plus, aux dernières nouvelles, de 170 Palestiniens tués dans les bombardements de Gaza –

Un autre organisateur du rassemblement, implanté dans la droite islamophobe et « philanthrope », Adam Milstein , qui a récemment été dénoncer pour donner de l’argent aux candidats du gouvernement, ainsi qu’a des étudiants de l’Université de Californie en échange de leur loyauté à l’État sioniste et un engagement à lutter contre la campagne, de plus en plus populaire, afin d’épurer les fonds réserver aux étudiants, qui proviennent d’entreprises qui profitent de l’occupation israélienne en Cisjordanie et à Gaza. 

Les attitudes anti-arabes ne se limitent pas aux organisateurs, comme en témoigne la participation du Rabbi Yonah, qui après avoir mené une prière, a écrit sur Twitter pour se plaindre de la « population arabe anti-israélienne virulente », des « voyous » qui vivent dans le comté d’Orange….

Source : Associated Press, The Electronic Intifada, Jewish Journal