Égypte : Hamdeen Sabahi, second candidat aux présidentielles, souhaite maintenir l’interdiction des Frères musulmans

D’après Larédac’ à 12h42 le 11 Mai 2014

Lors d’une interview télévisée, Hamdeen Sabahi a promis de maintenir l’interdiction sur les Frères musulmans s’il est élu président, mais souligne que les « islamistes » pacifiques ne seront pas « traqués ».

L’éradication des Frères Musulmans indispensable dans le programme des candidats

Hamdeen Sabahi a juré de maintenir l’interdiction sur les Frères musulmans s’il est élu président.

Lors de son interview pour la chaîne Al-Nahar, mardi dernier, Monsieur Sabahi a di t: « Les Frères musulmans ne serait existé en tant qu’organisation dont la loyauté est liée à des entités étrangères, ou en tant que parti politique. Ceci est en accord avec la constitution de 2014 qui interdit les partis fondés sur la religion « .

« Néanmoins les groupes / organisation à tendances islamiques ne seront pas poursuivis ou traqués tant qu’ils sont pacifiques.« 

Que va t-il faire de l’armée?

Interrogé sur le rôle de l’armée, Monsieur Sabahi a dit : « l’armée n’aura pas de rôle politique sous ma présidence. L’armée est là pour protéger le pays, mais ne sera pas exclu.« 

L’efficacité de l’armée, doit perdurer et la diversité de ses sources d’armement seront augmentés, a t-il ajouté.

Pendant près de quatre heures, Monsieur Sabahi et son équipe de campagne ont discuté de son programme présidentiel avec ‘Amr El-Khaky (reporteur d’Al Jazeera).

Monsieur Sabahi s’est engagé à réduire le salaire du président et de construire un Etat démocratique fort, contrairement à l’actuel : « l’ancien état est faible et corrompu.« 

« L’ancien régime est encore au pouvoir – c’est pourquoi je suis candidat à la présidence. Je tiens à assurer les objectifs de la révolution, de la justice sociale, la liberté et la démocratie « .

Il a accusé le Conseil suprême des forces armées (CSFA) – qui a régné pendant dix-huit mois après le soulèvement Janvier 2011 – et le gouvernement provisoire actuel de ne pas atteindre les objectifs de la révolution.

« L’alliance construite par le 30 juin [voir l’article du Monde Diplomatique (http://blog.mondediplo.net/2014-03-02-Egypte-la-fin-de-l-alliance-du-30-juin)  s’est déjà effondrée parce que certaines forces tentent de détruire la révolution du du 25 Janvier.« 

Il a noté que de nombreux groupes de jeunes avaient boycotté le référendum constitutionnel en raison des politiques adoptées par le gouvernement intérimaire.

Monsieur Sabahi a affirmer su’il allait nommer trois vice-présidents et que le pouvoir serait décentraliser ; du Caire aux gouvernorats et des conseils locaux.

« Je vais nommer trois vice-présidents : l’un pour la justice transitionnelle, un développement et une pour la sécurité nationale. »

En outre, le ministère de l’Intérieur sera réformé afin d’assurer la sécurité, tout en maintenant le respect des droits de l’homme.

Il a exprimer le désire d’avoir dans son cabinet, des personnes provenant de diverses partis, mais a ajouté qu’il respecterait la constitution qui stipule que le parti de la majorité devrait former le cabinet.

Les élections législatives auront lieu après l’élection présidentielle.

Interrogé sur ses politiques de lutte contre le « terrorisme », Monsieur Sabahi a déclaré: « Il n’y a pas de terrorisme dans les pays démocratiques, peut-être il y a des attaques terroristes, mais il n’y a pas de terrorisme organisé.« 

Il a ajouté: « En plus de la solution sécuritaire, qui doit être basé sur le droit, à lutter contre le terrorisme,il devrait avoir une justice sociale.« 

Il n’y aurait pas des peines de masse sous sa présidence, il a affirmé.

Concernant les relations avec le Golfe, en particulier Qatar, Monsieur Sabahi, qui est un défenseur du panarabisme, a dit qu’il voulait voir le Qatar dans « monde arabe » (la Ligue Arabe) au lieu d’être aliéné et de soutenir les Frères musulmans.

Les relations entre l’Egypte et le Qatar ont été mis à rude épreuve depuis l’éviction de Monsieur Morsi. Les ambassadeurs ont été rappelés et depuis ily a une guerres médiatique entre les deux pays. les politiciens égyptiens accusent le Qatar de soutenir la Fraternité et de tenter de déstabiliser l’Egypte à travers son réseau d’Al Jazeera.

« Les pays du Golfe exécute leur guerre contre les Frères en Egypte plutôt que dans leur propres pays, » nous explique Monsieur Sabahi.

International , israël …

En ce qui concerne le projet controversée de barrage éthiopien, il a dit qu’il appellerait à une réunion au sommet des pays du bassin du Nil. En demandant création d’une organisation de coopération dans les domaines de projets de développement, énergétique (électricité) et d’approvisionnement en eau, – dans le même temps persévérant les droits historiques de l’Egypte sur les eaux du Nil.

Lors de l’examen de la relation de l’Egypte avec les Etats-Unis, Monsieur Sabahi dit: « Je vais maintenir les relations avec les États-Unis, mais je ne vais pas accepter l’aide économique car nous n’en avons pas besoin, nous avons d’autres ressources. »

Toutefois, « l’aide militaire sera accepté (donc maintenue), car il a d’autres avantages. Les États-Unis en bénéficient car cette aide, permet a l’Égypte d’achète des armes aux entreprises américaines« .

L’anti-sioniste, qui pendant des décennies était publiquement opposé au traité de Camp David ?

Monsieur Sabahi dit que l’Egypte respecte tous ses traités et accords, y compris avec israël.

« L’Egypte respect tous ses traités et accords. S’il y a des modifications au traité de Camp David, ils seront en conformité avec le droit international afin de rétablir le plein contrôle de l’Egypte sur le Sinaï et à déployer des forces armées égyptiennes dans la région sans avoir à demander la permission de personne « .

En vertu du traité de paix avec israël, la présence des forces armées égyptiennes dans la Zone C dans l’Est de la péninsule est limité.

Le premier déploiement extensif des forces armées égyptiennes dans la péninsule depuis 1967 a eu lieu en 2013 suite à un accord entre l’Egypte, israël, l’Organisation des Nations Unies et les États-Unis …..

Source : Reuters, Associated Press, Nil Tv, Ahram