Égypte : Le procès de Mohammed Morsi

D’après Larédac’ à 14h08 le 08 Mai 2014

Alors que 529 détenus ont été accusé à de longues peines voire à la mort, il semble plus difficile pour les juges d’en finir avec le président déchu, Mohammed Morsi. 

Après de multiples ajournements voilà que la Cour pénale du Caire reporte encore le procès de l’ex président égyptien ainsi que celui de 34 autres suspects qui sont bien sûr affiliés à la confrérie des Frères musulmans. 

Pour rappel Morsi est accusé, entre autres, d’espionnage pour le compte d’organisme étranger, de terrorisme et d’avoir déstabilisé la stabilité du pays, condamnation qui soit dite en passant pourrait être tout autant attribué au maréchal Al Sissi et tout ceux qui ont exécuté ses ordres lors du massacre qui a vu 1.400 personnes mourrir dans les rues du Caire.

Les autres accusés qui accompagnent Morsi, sont eux accusés de propagande pour le compte des Frères musulmans, en association avec d’autres membres de groupes extrémistes à Sinaï, ainsi que d’avoir préparé la prise de contrôle du Sinaï en vue de le déclarer État islamique au cas où Morsi ne remporterait pas l’élection présidentielle.

Parmi les autres membres des Frères musulmans accusés se trouvent le Guide suprême Mohamed Badie, ses adjoints Khairat al-Shater, Mahmoud Ezzat et l’ancien président de l’assemblée nationale, Saad al-Katatny.

Les chefs Mohamed al-Beltagy, Essam al-Erian et Saad al-Husseiny, l’ancien chef d’état-major Mohamed Refaa al-Tahtawy, son adjoint Assad al-Sheika, le chef de cabinet de Morsy Ahmed Abdel Aaty et 25 autres membres du groupe sont également au banc des accusés.

Source : AFP