Égypte : Les fils de Moubarak remis en liberté

D’après larédac à 16h47 le 27 Janvier 2015

Les deux fils de l’ancien président égyptien Hosni Moubarak, qui doivent être rejugés dans une affaire de corruption, ont été remis en liberté, a affirmé lundi le ministre de l’Intérieur, après des informations contradictoires au sujet de leur sortie de prison. 

Un tribunal égyptien avait ordonné jeudi la remise en liberté de Alaa et Gamal Moubarak, en attendant leur nouveau jugement. Cette décision intervenait quelques jours seulement avant le quatrième anniversaire, marqué dimanche, du soulèvement de 2011 qui a mis fin au pouvoir de l’ancien raïs. 

Vendredi, la presse étatique avait rapporté leur sortie de prison. Mais des responsables des autorités carcérales ont affirmé dimanche que leur remise en liberté avait été retardée pour ne pas exacerber la colère de l’opposition à la veille de l’anniversaire de la révolte. « Ils ont été libérés et actuellement ils sont en liberté« , a indiqué sans développer le ministre de l’Intérieur Mohamed Ibrahim, lors d’une conférence de presse. 

Interrogé par un journaliste sur la date de cette remise en liberté, Mohamed Ibrahim a répondu : « En quoi cela vous concerne, quand sont-ils sortis ? » 

Les deux fils, accusés avec leur père d’avoir détourné plus de 10 millions d’euros d’argent public, devaient être remis en liberté, car ils ont atteint la période maximale légale de détention provisoire. 

La remise en liberté du clan Moubarak représente un dilemme pour l’ex-chef de l’armée et actuel président Abdel Fattah al-Sissi, souvent accusé par les défenseurs des droits de l’Homme d’avoir instauré un régime plus autoritaire encore que celui de l’ex-raïs, depuis qu’il a destitué et fait arrêter Mohamed Morsi en juillet 2013.

Source : avec Afp, Reuters, Nil TV