Égypte : Un enseignant en détention après avoir frappé et coupé une mèche de cheveux à une élève

L’AFP nous apprend qu’un professeur de religion dans une école primaire en Égypte a été arrêté et placé en détention provisoire pour avoir frappé une de ses élèves mais aussi pour lui avoir coupé une mèche de cheveux. Le fait que la petite ne soit pas voilée aurait été la cause de son acte selon un responsable du parquet.

Selon ce responsable, le professeur a été mis en détention lundi et ce pour quatre jours pour les besoins de l’enquête.

Le suspect enseignait dans une école primaire de la province du Fayoum qui se trouve à 100km à l’ouest du Caire.

Le professeur aurait donc, dans une perte de sang-froid, battu la jeune écolière et aurait utilisé des ciseaux pour lui couper une mèche de ses cheveux. La raison avancée serait que le professeur n’aurait pas accepté que la petite ne porte pas le voile selon les préceptes islamiques alors même que celui-ci ne fait pas partie de l’uniforme obligatoire des écoles publiques égyptiennes.

En Égypte, les châtiments corporels dans les écoles ont déjà fait des victimes, comme c’est le cas pour un enfant de 12 ans, mort après les coups reçus par son professeur début mars dernier. La négligence des autorités a également été la cause de la mort d’au moins deux enfants fin 2014, les pauvres ayant péri dans des accidents causés par la vétusté des équipements.

Source : AFP