Égypte : Un étudiant tué dans des heurts avec la police au Caire

D’après Larédac’ à 20h36 le 28 Décembre 2013

 Des individus ont mis le feu à un bâtiment dans un immeuble de l’université D’Al Azhar, forçant l’intervention des policiers.  Photo :  AFP/KHALED KAMEL

Un étudiant a été tué samedi matin dans des affrontements entre la police et des partisans des Frères musulmans qui avaient mis le feu à un bâtiment de l’université Al-Azhar au Caire, a annoncé un responsable hospitalier à l’AFP.

Cet incident intervient au lendemain de manifestations des partisans de Mohamed Morsi, le président islamiste renversé par l’armée, qui ont dégénéré en des heurts faisant cinq morts, selon un nouveau bilan fourni samedi de source médicale, et donné lieu à 265 arrestations.

L’étudiant, âgé de 19 ans, a été tué par balle alors que la police pénétrait sur le campus de l’université, selon la source hospitalière.

Une source de sécurité avait indiqué plus tôt que des étudiants avaient interrompu un examen à la faculté de Commerce et avaient mis le feu à un bâtiment, provoquant une intervention des forces de l’ordre qui ont fait usage de gaz lacrymogènes pour les disperser.

L’incendie, qui a ravagé deux étages, a ensuite été éteint par les pompiers, selon cette même source qui n’avait pas fait état de victime ni d’arrestation. Un responsable de la police a ensuite assuré que 60 étudiants avaient été arrêtés.

Des heurts entre la police et des étudiants partisans de M. Morsi éclatent régulièrement sur le campus de cette université. 

Les partisans des Frères musulmans, organisation désormais considérée comme « terroriste » par les nouvelles autorités, sont remontés contre la direction d’Al-Azhar, la plus haute institution sunnite, qui a soutenu l’armée lors de la destitution de M. Morsi début juillet.

Source :  Afp, radio Canada, agences de presse égyptiennes