États-Unis : La communauté musulmane, l’un des groupes religieux à la plus grande diversité ethnique

La population américaine est une population de plus en plus diversifiée, il est donc normal que ses communautés religieuses le soient aussi. Dans ce sens, Pew Research a effectué l’année dernière un sondage pour connaître laquelle des communautés religieuses américaines avaient la diversité ethnique la plus importante. Résultat, la communauté adventiste du septième jour, une dénomination protestante, a la plus grande diversité raciale, suivie par les musulmans et les témoins de Jéhovah.

Pour son analyse, faite sur les données du paysage religieux américains en 2014, Pew Research a examiné 29 groupes religieux aux États-Unis afin de déterminer le champion de la diversité raciale et ethnique. Le sondage se décompose en 5 catégories raciales : les Hispaniques, les Blancs non Hispaniques, les Noirs, les Asiatiques ainsi qu’une catégorie « autres » qui comprend les métissages ainsi que d’autres types ethniques.

Parmi les 29 groupes interrogés, c’est donc les adventistes du septième jour qui ont le score plus élevé. Selon le sondage, environ 37% des adventistes du septième jour sont blancs, 32% sont noirs, 15% sont d’origines hispaniques, 8% sont asiatiques et un autre 8% pour la catégorie « four-tout ». Ces résultats sont attribués à la mission de l’église qui est accusée très souvent de faire du prosélytisme.

Des musulmans prient sur la pelouse à l'ouest du capitol

Gary Krause, directeur du Bureau de Mission adventiste de l’église adventiste mondiale, a déclaré qu’il était normal de faire du prosélytisme puisque c’est le but de l’église de préparer toutes les personnes à la seconde venue de Jésus (alayhi salam).

« Nous ne sommes pas une église américaine. Nous ne sommes pas une église africaine ou asiatique. Nous ne sommes pas une église européenne« , a-t-il dit. « Nous sommes un mouvement mondial avec une mission pour tous les groupes de personnes. Nous sommes tous les enfants de Dieu, et nous aimons accueillir des gens de toutes les races dans notre famille« .

Nous ne sommes pas loin derrière avec une note de 8.7, suivi des Témoins de Jéhovah avec eux une note de 8.6. Concernant la oumma américaine, ce qui a surpris les analystes c’est que 38% des musulmans aux États-Unis sont de couleur blanche. Des résultats inattendus étant donné que de nombreux immigrés musulmans viennent de pays d’Asie du Sud ou de pays arabes. Les Noirs et les Asiatiques représentent 28 pour cent chacun du reste de la population musulmane américaine. Les Témoins de Jéhovah sont blancs pour 36%, 27% sont noirs, tandis que 32% rentrent dans la catégorie métissage et autres.

Les communautés les moins diversifiées aux États-Unis sont les Hindous avec une note de 2.1 et les Juifs avec une note de 2.3Parmi les communautés les moins diversifiés aux Etats-Unis étaient hindous (2.1) et les Juifs (2.3), du fait peut-être de la difficulté à entrer dans le culte Judaïque.

Sources : PewResearch, InternationalBusinessTimes

http://www.pewresearch.org/fact-tank/2015/07/27/the-most-and-least-racially-diverse-u-s-religious-groups/