Fin de service pour la cigogne espionne

D’après Hamzatou à 17h08 le 8 Septembre 2013

Vous vous rappelez la cigogne que les autorités égyptiennes avaient prise pour une espionne, arrêtée et emprisonnée ? Hé bien « Menes », c’est son petit nom, a été relâché !

Pour rappel « Menes » avait été prise avec un dispositif GPS sur le dos ce qui avait enflammé la paranoïa du régime en voyant dans cet animal un espion à la solde française. Sauvé in extremis par un vétérinaire samedi, l’oiseau a été relâché mardi.

L’histoire aurait pu s’arrêter là et alors pourquoi faire un article ? Hé bien malheureusement la cigogne « Menes » a été abattu par des chasseurs sur une île du Nil et servi en repas cinq jours après sa libération !

Le fait d’avoir été innocenté n’a sauvé que pendant un court moment la vie de cet explorateur des airs. C’est l’organisation « Nature Conservation Égypte » via sa page Facebook qui a annoncé que le pauvre oiseau avait servi de pitance à des villageois. D’ailleurs sur ladite page l’organisation explique sa tragique rencontre avec les fusils des villageois « les cigognes font partie du régime alimentaire nubien depuis des milliers d’années, dont le fait de manger des cigognes ne constitue pas en soi une pratique unique. Cependant, la libération réussie de « Menes » n’a pas suffi à protéger la cigogne jusqu’à ce qu’elle quitte l’Égypte. (…) Nous sommes profondément attristé par la fin tragique du voyage de « Menes«  »

Source : LeParisien