Flash : La soeur agressée par deux hommes en voiture le 13 août dernier à Trappes s’est defenestrée

D’après Hamzatou à 00h45 le 27 Août 2013

[Mise à jour 01h10 le 27 Août]

L’adolescente voilée qui disait s’être fait agresser à Trappes s’est défenestrée.

La jeune musulmane de 16 ans qui s’était faite agressée par des skinheads le 13 août à Trappes, dans les Yvelines, s’est défenestrée lundi 26 août vers 19 heures du quatrième étage de son immeuble, selon la préfecture, confirmant une information de RTL. La jeune fille, dont l’état est qualifié de« préoccupant » (mais le pronostique vitale n’est pas engagé al Hamdoulilah), a été admise dans un hôpital de la région parisienne.

Selon Le Parisien, elle avait déjà fait une précédente tentative de suicide la veille en absorbant des médicaments.

L’adolescente avait porté plainte le 13 août. La jeune femme, qui porte un voile, avait expliqué aux policiers qu’elle avait été abordée par deux hommes qui lui avaient montré un « objet tranchant ». Ils lui auraient ensuite arraché son voile et porté un coup à l’épaule, tout en proférant à son encontre des insultes à caractère islamophobe. La jeune fille avait raconté son agression au Huffington Post.

Une source policière a fait état de « griffures (…) très superficielles » sur le visage et la gorge de la jeune fille, mais les résultats de l’examen médical ne sont pas encore connus. Les agresseurs, de « type européen », dont un avait le crâne rasé, auraient pris la fuite à bord d’un véhicule.


Les faits étaient survenus en fin d’après-midi, aux alentours de 17 h 45, à proximité du square Berlioz à Trappes, mais aucun témoin visuel direct n’a pu corroborer les propos de la jeune fille, selon des sources policière et judiciaire. Le parquet a chargé la sûreté départementale des Yvelines de l’enquête.


Dans un communiqué, le ministre de l’intérieur, Manuel Valls, avait condamné« avec sévérité cette nouvelle manifestation de haine et d’intolérance antimusulmane qui porte atteinte aux valeurs de la République et au principe de la liberté de conscience ».


L’affaire s’était produite dans un contexte délicat, Trappes ayant été le théâtre de violences urbaines et de vives tensions à la mi-juillet survenues après le contrôle policier d’une femme entièrement voilée.


Faite dou’a ,in sha Allah, pour votre soeur dans une grande difficulté, prions pour qu’Allah lui donne la force ainsi que Son soutient pour cette épreuve. 


Source : LeMonde, LeParisien, Rtl