France : Les prisons ne fabriquent pas d’islamistes radicaux

D’après Larédac’ à 21h03 le 04 Mai 2014

Cliquez sur la photo pour entendre le contrôleur des prisons interrogé par l’AFP

La prison ne fabrique pas des islamistes radicaux ! C’est ce que le contrôleur général des lieux de privation de liberté, Jean-Marie Delarue, a conclu en se basant sur l’expérience de son mandat des six dernières années.

Le gouvernement s’emploie avec ferveur, avec sa nouvelle arme la loi sur la chasse des djihadistes, à trouver des prétextes, la prison avait été évoqué dans ce sens. Mais pas sûr que le constat positif ne convienne à ses manipulateurs.

Pourtant quand Tsahal envoie un recruteur le 26 mai 2014 dans la grande synagogue de Paris pour sensibiliser la jeunesse Juives à leur « devoir » en Israël, que ce recrutement était obligatoirement su des autorités, que l’ambassade d’Israël en a fait fièrement la pub sur son site, bizarrement on entend personne cela ne choque personne qu’une armée vienne faire ses courses dans un autre pays, pays qui plus est, est un pays colonisateur et meurtrier ! 

L’information avait été dénoncée par l’Union des Juifs pour la paix en Palestine, sur son site on trouve le communiqué officiel de l’Ambassade israélienne.

Communiqué de l’Ambassade israélienne :

L’Ambassade d’Israël souhaite informer la Communauté juive de l’arrivée d’un représentant de TSAHAL (l’armée israélienne) à Paris. La rencontre aura lieu à la Grande Synagogue de la Victoire, 44 rue de la Victoire, le 26 mai entre 18h30 et 20h00, 75009 Paris. Le représentant donnera une conférence sur la politique de recrutement de TSAHAL, suivi par une session de questions générales du public. En ce qui concerne les questions personnelles, il est possible d’organiser des rendez-vous 26 et 27 mai entre 10h00 et 13h00.

Mais l’État ne s’arrête pas là ! Il compte, avec le soutient de plusieurs mosquées et personnes dites influentes préconisant tous un Islam de France, mener son combat jusque dans les mosquées !

Pour preuve le prochain séminaire organisé par le Centre socio-culturel de Paris, par la mosquée Adda’wa ainsi que le CPDSI (nouvelle magouille de « la savante de marché » Dounia Bouzar). Ce séminaire a pour titre « Ces enfants qui partent mourir en Syrie au nom de « l’Islam véridique ». C’est les derniers mots qui me gêne un peu qu’est-ce que « l’Islam véridique » ? Non, où veulent-ils en venir avec cette affirmation !? 

Veulent-ils insinueusement rentrer dans les têtes qu’Islam véridique va avec Islam radical ?! Porter une barbe et faire la prière s’est déjà être un extrémiste ! Et donc maintenant tout cela va être mis dans un package djihadiste ! Et si on est vous un défenseur de la Palestine, et si vous êtes pour les rebelles en Syrie ? Sommes-nous aussi des extrémistes ? 

Nous condamnons, comme certainement tous les musulmans, le terrorisme ce n’est pas islamique du tout ! Mais ce que va engendrer ce genre d’alliance c’est le triste amalgame qui sera fait par tous les ignorants ! Si t’es avec la résistance t’es un terroriste ! Ou bien un musulman véridique 🙂 !

Mais le plus triste dans tout cela c’est que la oumma française a déjà assez de soucis internes, elle est déjà assez désorganisée par les brouilles de minhaj, par des gens sans science qui se permettent des jugements sur leurs frères, mais nous avons tous oublié une chose à Allah appartient le jugement et c’est vers Lui que sera notre retour. Qui aujourd’hui peut prétendre avoir la vérité ? Puisque tous ces groupes s’en revendiquent !

Non, si nous prenons pas la peine de passer l’amour de nos frères avant nos passions cela restera difficile et l’ennemi n’aura que peu de chose à faire pour s’immiscer dans nos rangs encore plus si il est aidé de l’intérieur ! 

Source : Photo séminaire prise sur I&I