Hajj : La sécurité du Hajj a été donné à un service de sécurité israélien

D’après Larédac’ à 23h40 le 07 Octobre 2013

Une nouvelle preuve des agissements derrière le rideau de l’Arabie Saoudite et d’Israël se dévoile une nouvelle fois dans une affaire dénoncée par le journal Al Khabbar.

En effet selon le quotidien, l’Arabie Saoudite aurait confié les questions concernant de la sécurité du site de La Mecque à une société britannique au nom de G4S. 

G4S a des filiales dans plusieurs pays dont l’Arabie Saoudite où l’entreprise y opère depuis 2010 en toute impunité portant le nom d’Al-Majal G4S. Autre pays, autre filiale celle israélienne, en effet l’entreprise de sécurité fournit à Israël tout ce qu’il faut pour surveiller les détenus de centre de détention israélien où la vie d’un détenu palestinien ne vaut pas grand-chose, mieux encore les territoires palestiniens occupés étaient auparavant leur principal champ d’action.

Le pèlerinage comptant énormément de monde, plus d’un million de fidèles, les opportunités pour ce service de sécurité israélien de récolter des informations sont nombreuses puisque tous ces gens sont obligés de passer par des « check point » où ils peuvent aisément récupérer des relevés d’identité tels que des empreintes digitales, des photos d’identité ou bien des informations sur l’identité même des individus.

Il en serait de même pour l’aéroport de Dubaï où des dizaines de milliers de passagers transit, en effet l’aéroport du joyau des Émirats est sécurisé par cette même entreprise.

Comment peut-il être possible qu’une entreprise qui, de plus du fait qu’elle soit en relation direct avec Israël, collabore avec l’entité sioniste au calvaire des détenus des prisons israéliennes et plus généralement au peuple palestinien, puisse être le service de sécurité du lieu saint le plus important du monde musulman ?. Et comment se fait-il que les autorités saoudiennes laissent et cachent ce petit arrangement entre amis ?

Source : I&I, Oumma.com