Hégémonie dominante : La réaction de l’Express à mon commentaire

D’après Ibrahim pour TEPA le 25 Juillet 2014

« L’Express » ou la liberté d’expression ?

Prenons le temps de lire ce petit témoignage, il s’agit de presque rien, une anecdote qui en dit long sur le parti pris de  la presse écrite même dans ce si beau pays qu’est notre chère France.

Que les choses soient claires ! Le but ici n’est pas de pleurnicher, mais bien de se poser dans une première une question de fond :

Comment réagir lorsqu’un droit fondamental est bafoué ? 

Rappelons-nous ce bel article d’une constitution relevant aujourd’hui plus d’un idéal que de l’application de nos droits les plus fondamentaux, déclaration dont tout le monde s’émeut lorsqu’en est cité le nom : 

La « Déclaration universelle des droit de l’homme » :

Retenons l’Article 19 :

Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit.

Comme c’est beau ! Ainsi nous avons donc le droit d’exprimer notre point de vue, de réagir en l’occurrence ?! voyons cela :

Le 15/07/2014 « l’express » publie un article portant sur la violence des méthodes employées par la LDJ,

Ligue de défense juive: qui sont ces « ultras » qui protègent les synagogues ?

Article relatif aux provocations de La LDJ lors d’une manifestation de soutien au peuple  Palestinien.

Pour le coup, l’article reste dans le cadre d’une certaine objectivité et relate les incidents et la provocation de ce mouvement Sioniste (LDJ) lors d’une des manifestations, de leurs provocations sur les réseaux sociaux, etc.…

Souhaitant réagir dans cet espace d’expression que l’on appelle « commentaires » depuis mon Smart phone, je publie :

S’ensuit un échange avec un certain Janusz:

(Rappelons tout de même qu’ici le but n’était pas d’afficher naïvement sa religiosité mais bien d’échanger en tant que simple citoyen sur les moyens employés par ce groupuscule).

Au regard de cette volonté affichée de donner un sens particulier à notre échange Janusz tente d’orienter la discussion vers le terrain religieux et géopolitique).

Je réponds toujours en tant que citoyen indigné : 


Mon but ici n’était autre que de marquer la différence entre sioniste et Juif et d’éviter tout amalgame. 

Mais ce n’était sans compter sur l’intervention de Monsieur Le Rédacteur en chef de L’Express (M. Eric Mettout) qui n’a visiblement pas apprécié mon post. Je reçois dans la foulée un mail me précisant que mes propos dérangent et que je tombe sous le coup du mot baguette magique « antisémitisme » je vous laisse apprécier le travail de l’artiste :

S’ensuit un second mail où là j’apprends que mon compte est tout bonnement supprimé, on passe de l’artiste à l’autiste !!!


Chers lecteurs de TEPA, y a-t-il dans cet échange  une quelconque forme d’antisémitisme ?

Mais au-delà de cet exemple

En effet nous assistons quotidiennement à l’hégémonie d’un courant de pensée sur  l’opinion publique L’intérêt ici est bien évidemment d’orienter l’opinion collective par le biais du  filtre de la « pensée dominante »

Constat fait que nous reste-t-il ?, si ce n’est participer à l’éveil de la conscience collective 
et sans cesse s’interroger sur 2 points : 

1/ Quel est l’impact de l’information sur ma propre conscience et mon discernement ?

(Pour exemple les « définitions » ou acceptions des mots introduits au sein de la masse afin d’exclure / marginaliser  tout ce qui contredit un courant de pensée, prenons ici la compréhension particulière du mot anti-sémitisme)

2/ Suis-je suffisamment vigilant face à l’arsenal médiatico politique déployé pour servir la pensée hégémonique (en l’occurrence le Sionisme) et museler toutes voix s’élevant contre cette pensée dominante.

Le chantier est vaste et notre responsabilité est lourde en ces temps troubles nous vivons certainement Zaman al Fitnah (l’époque de la Fitnah) qu’Allah nous assiste et nous préserve des maux de notre époque Amin.

Conseil de lecture : un petit article bien écrit de Pierre de Lauzun : Canaliser la pensée collective : le filtre de l’idéologie dominante

http://www.pierredelauzun.com/La-pensee-unique-et-son-hegemonie.html