Histoire courte : La mosquée du Sultan Ahmed 1er

D’après Dr Mansour pour T.E.P.A à 18h39 le 14 Janvier 2014

La mosquée du Sultan Ahmed 1er, appelée aussi mosquée bleue pour ses mosaïques intérieures… bleues, est l’une des plus emblématiques de Constantinople (aujourd’hui Istanbul). Notamment parce qu’elle est l’une des deux mosquées de Turquie à être dotée de six minarets ; l’autre étant située à Adana, dans le sud du pays.

Sept années auront été nécessaires pour sa construction (1609-1616). Elle est l’œuvre aboutie de l’architecte ottoman Sedefhar Mehmet Ağa, mort un an après la fin des travaux.

L’architecture et l’histoire du lieu font rapidement de la Mosquée bleue un sujet de prédilection des photographes du XIXe siècle. Citons parmi eux, Guillaume Berggren, Basile Kargopulo ou encore M. Iranian, auteur de la photographie proposée ici.

Parmi les faits les plus marquants, il y a cette exigence du Sultan Ahmed 1er de doter l’édifice de six minarets. Ahmed 1er qui sera alors obligé de financer l’ajout d’un septième minaret à la mosquée sainte de la Ka’ba à la Mecque, afin qu’elle reste réellement la plus grande mosquée du monde.

C’est ce que confirme d’ailleurs une légende manuscrite présente sous l’épreuve. Ce tirage ancien est encore monté sur sa page cartonnée d’origine qui provient très probablement d’un ancien album de photographies de voyage. Légende et crédit du photographe, inscrits dans le négatif, apparaissent dans le bas du tirage (cf. détails en vues 02 et 03 ci-dessus).


Photo  : de M. Iranian, 1890 (19,4×24,7 cm)