Honnêteté……..

Là où règne l’honnêteté, nul de ramasse ce que d’autres ont perdu en chemin

Voici une anecdote racontée par le célèbre Abu Abdullah Muhammad, mieux connu sous le nom d’Ibn Battûta (1/2) / lire aussi : Ibn Battûta : De l’histoire au voyage (2/2)

Ce récit nous arrive du 12éme siècle.

– Dans la vallée de la Bekaa en Syrie, se trouve le tombeau d’Abou Youssef Yacoub.

On raconte qu’à Damas, il avait obtenu un emploi de gardien dans un verger appartenant au sultan Nour Eddine. Lorsque vint la saison des fruits, le roi accompagné de son premier intendant visita son jardin.

Le gardien Abou Youssef reçut l’ordre d’aller cueillir quelques grenades pour le monarque.

Quand il les apporta, l’intendant prit un des fruits, l’ouvrit en deux et porta à sa bouche une petite quantité de grains rose pâle.

Il fit une moue de dégoût et maugréa en crachant: « Ces fruits sont acides, va en cueillir d’autres et tâche de mieux les choisir cette fois-ci !« 

Abou Youssef s’exécuta avec promptitude et il revint, les bras chargés de grenades plus volumineuses que les premières.

L’intendant les goûta de nouveau mais la grimace qu’il fit disait assez que cette seconde dégustation était encore plus désagréable que la précédente.

Il se fâcha pour de bon et cria à l’endroit du gardien: « Voilà plus de six mois que tu es affecté à la garde de ce verger et tu ne sais pas encore distinguer ce qui est acide de ce qui est doux ?« 

Ce à quoi le brave jardinier répliqua: « Tu m’as engagé pour surveiller les fruits ou pour les manger ?« …. –