Ils ont tué… Omar Jaoubreh, 15 ans…

Un jeune Palestinien de 15 ans a été tué mercredi par des tirs de soldats israéliens lors de heurts dans le sud de la Cisjordanie occupée, a annoncé le ministère palestinien de la Santé.

Omar Jaoubreh a été atteint de plusieurs balles à la poitrine et à la tête dans le camp de réfugiés d'al-Aroub entre Bethléem et Hébron, et a succombé à ses blessures à l'hôpital, a ajouté le ministère.

Les médecins de l'hôpital al – Mizan à Hébron, ont confirmé que le jeune homme été bien Omar Jaoubreh, il a été touché à la poitrine lors d'affrontements dans le camp et a été évacué à l'hôpital où il a succombé à ses blessures.

Relire : Ils ont tué Jihad Al Jafari…. 19 ans..

Un porte-parole de l'armée d'occupation zioniste a déclaré , que lors de « l'activité de sécurité de routine » des soldats ont « repéré un certain nombre de garçons qui jetaient des pierres sur des véhicules israéliens aux abords de la route 60, près du camp de réfugiés d'al – Aroub« , ajoutant que « les soldats ont répondu avec des moyens anti-émeute de dispersion… » , et qu'ils ont « tiré en direction d'un assaillant palestinien qui lançait des pierres vers des véhicules de civils israéliens près d'al-Aroub« . « Les militaires ont riposté à une menace immédiate« …

Al-Arroub - Ansar

Les responsables locaux et des correspondants de presse ont expliquer que les forces d'occupation zioniste ont tiré des gaz lacrymogènes, des balles en acier recouvert de caoutchouc et de balles réelles lors d'affrontements dans le camp, alors que les jeunes ont répondu avec des pierres et des cocktails Molotov.

Lire : Ils ont tué Ibrahim Souleïmane Mansour

Le camp de réfugiés d'Al – Aroub se trouve sur le long de la route 60, une voie principale que les colons zionistes utilisent régulièrement pour atteindre un groupe de colonies illégales à Hébron, et le camp a été le théâtre de fréquents affrontements avec les forces d’occupation zionistes, et ce sont accentués au cours des derniers mois.

Les Territoires palestiniens et les terres sous l'administration d'occupation zioniste sont en proie depuis plus de quatre mois à une vague de violences qui a fait 166 morts côté palestiniens, 26 côté israéliens, un américain, un érythréen et un soudanais ont aussi été victimes de ces débordements.

La majorité des Palestiniens tués sont des auteurs ou auteurs présumés d'attaques anti-israéliennes, commises pour beaucoup à l'arme blanche.

Sources : Afp, Reuteres, Agence Wafa, L'Orient le Jour…