Irak : Les 300 d’Obama sont arrivés sur le territoire

D’après Laredac’ à 15h00 le 25 Juin 2014

Les premiers conseillers militaires américains envoyés en Irak pour épauler les forces gouvernementales dans leur lutte contre les insurgés sunnites ont commencé leur mission à Bagdad, a annoncé mardi le Pentagone.

« Nous avons commencé à déployer les premières équipes d’évaluation« , a indiqué aux journalistes le porte-parole du Pentagone, le contre-amiral John Kirby, ajoutant que près de 40 militaires sur les quelque 300 conseillers que Washington a promis d’envoyer « avaient commencé leur nouvelle mission« . 

Ces 40 soldats étaient jusque-là en poste à l’ambassade des Etats-Unis à Bagdad.

Quelque 90 autres soldats, prélevés sur les forces du Centcom, le commandement militaire américain qui couvre le Moyen-Orient et l’Asie centrale, ont également commencé leur tâche qui consiste, selon le contre-amiral Kirby, à mettre en place un « centre de commandement conjoint« , géré en partenariat avec les forces irakiennes.

En outre, une cinquantaine de soldats américains supplémentaires doivent arriver dans les prochains jours dans la capitale irakienne.

« Ces équipes vont évaluer la cohésion et l’état de préparation des forces de sécurité irakiennes » puis transmettre les résultats de leurs analyses à leur commandement « d’ici 2 à 3 semaines« , a souligné le contre-amiral.

Maliki exclut la formation d’un gouvernement national d’urgence

Le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki a exclu la formation d’un gouvernement national d’urgence pour lutter contre les insurgés sunnites à l’offensive dans le pays, au cours d’une allocution télévisée mercredi.

« L’appel à la formation d’un gouvernement national d’urgence est un coup contre la Constitution et le processus politique« , a lancé M. Maliki, pressé par ses alliés occidentaux de former un gouvernement, alors qu’il n’a pas réussi à former une coalition depuis la victoire de son bloc aux élections législatives d’avril.

Source : Afp, Reuters,NY Times, l’Orient le Jour, Irak today, al-hodaonline,  Agence d’information de la presse de la république islamique d’Iran (IRNA)