Irak : Trêve des opérations militaires à Fallouja

D’après Larédac’ à 17h14 le 22 Février 2014


Le ministère irakien de la Défense a annoncé samedi la suspension pendant 72 heures de ses opérations militaires contre Fallouja, une ville à 60 km à l’ouest de Bagdad contrôlée depuis début janvier par des insurgés anti-gouvernementaux.

« Les opérations militaires menées contre des cibles sélectionnées d’organisations « terroristes » dans la ville de Fallouja ont été arrêtées pour une période de 72 heures« , a annoncé le ministère dans un communiqué.

Cette décision a été prise « en réponse à des contacts fréquents (…) avec les forces (sur le terrain) et les gens appelant à la paix, et pour mettre fin au bain de sang à Fallouja », a-t-il ajouté.

En plus de Fallouja, les jihadistes et des membres de tribus anti-gouvernementales ont pris en début d’année plusieurs quartiers de Ramadi, une ville à 40 km plus à l’ouest.
Depuis, l’armée et la police, appuyées par des tribus pro-gouvernementales, mènent des opérations pour tenter de reprendre Ramadi, chef-lieu de la province d’Al-Anbar, et des zones autour de Fallouja.

Cette annonce de cessez-le-feu pourrait signifier la possibilité qu’un accord négocié est en vue pour mettre fin à cette grave crise dans la province d’Al-Anbar, frontalière de la Syrie.
Les combats dans cette province ont poussé à l’exode plus de 370.000 personnes, le plus important déplacement de population en Irak depuis les violences confessionnelles il y a sept ans, selon l’ONU.

Source : Afp, Reuters, agences de presse irakiennes