Irak : Un « noun » pour marquer les chrétiens du territoire de l’EI

D’après Larédac’ à 18h50 le 21 Juillet 2014

Photo venant du compte Facebook de Hussam alRassam (chanteur irakien)

Comme toutes les situations qui concernent l’injustice intéressent T.E.P.A, nous venons vous parler d’une situation qui est en train de se produire en ce moment en Irak ! La persécution des chrétiens par l’EI.

Hier, nous vous avons parlé de l’ultimatum du nouvel auto proclamé calife qui demande aux chrétiens, qui soit dit en passant sont sur le territoire depuis 2000 ans !, de se convertir, donc sous la force, de payer un impôt pour rester ou de mourir pour jugement.

http://tousensemblepouravancer.blogspot.com/2014/07/le-nouveau-calife-de-l-islamique-menace.html

Nous apprenons aujourd’hui, en faisant des petites recherches, que l’ultimatum est terminé et que les hommes du calife ont commencé à marquer les maisons des chrétiens avec un « noun » qui s’apparenterait à « Nasarah » qui veut dire « Nazaréen ».

Ce « noun » dénonciateur a été repris sur les réseaux sociaux, il est devenu le signe de la solidarité envers les chrétiens d’Irak ainsi que le signe de leur persécution.

Des rassemblements ont eu lieu avec les chrétiens de Bagdad où il était possible de lire sur des pancartes « je suis Irakien, je suis chrétien ».

Et vous ma Oumma que pensez-vous de ces actes du nouveau calife ? Devons-nous en parler ou passer à côté comme on nous l’a suggéré? Doit-on excuser ces actes parce qu’il s’agit d’un « frère » en religion ? Doit-on exercer la Solidarité Sélective ?