Islamophobie à 30.000 pieds….

Le zèle de certaines personnes se sentant obligé de se faire justice tout seul devient de plus en plus fréquent… Et il n’a pas de lieu pour cela, la rue, le travail, internet ou comme ici dans un avion où une femme du nom de Tahera Ahmad, qui partit de Chicago, a subi une humiliation publique à 30.000 pieds. La peur d’un acte terroriste pousse la raison au silence.

L’histoire commence par une simple demande d’un soda et se finit par un traitement discriminatoire et de toute apparence anti-musulman. La jeune femme s’est vu refuser une canette de soda sous prétexte « qu’elle l’utilise comme arme » lors de son voyage à bord d’un vol d’United Airlines.

Les réseaux sociaux se sont emparés de cette injustice. Les personnes ont crié leur indignation et ont même appelé au boycott de la compagnie. Des milliers de gens ont répondu au hashtag #unitedfortahera (unis pour Tahera) en solidarité avec la passagère.

La jeune femme traumatisée avait elle-même posté vendredi son histoire sur son compte Facebook. Samedi, la jeune femme (voir capture d’écran) a détaillé son calvaire via le même compte.

« Je suis dans un avion d’United Airlines à 30 000 pieds dans les airs et je pleure en raison de l’humiliation et la discrimination dont je viens d’être victime » a-t-elle écrit sur sa page, alors qu’elle était encore en vol vers Washington D.C. « Je ne fais pas ça pour me venger d’United Airlines » a dit la jeune femme. « C’est pour sensibiliser les gens à la bigoterie et au racisme qui prend de plus en plus d’ampleur dans notre pays. » a-t-elle ajouté.

Tahera Ahmad porte le hijab, elle est directrice d’un groupe de discussion interconfessionnel à l’université de Northwestern à Chicago dans l’Illinois et se rendait à Washington pour justement donner une conférence pour promouvoir le dialogue entre jeunes Israéliens et Palestiniens.

Tahera affirme qu’il y a bien eu discrimination au moment où elle a fait la demande d’une canette de soda. L’hôtesse de l’air lui a ramené une canette déjà ouverte ce que Mme Ahmad a refusé pour des questions d’hygiène. Elle réitère donc sa demande en précisant qu’elle voudrait bien un soda fermé, l’agente de bord lui a aussitôt répondu « je suis désolé, mais je ne peux pas vous en donner une fermée, donc pas de Coke diète pour vous« . Tout en lui disant ironiquement cette phrase, l’employée a tendu une canette de bière fermée à son voisin le plus proche.

« Je lui ai dit que c’était discriminatoire » nous dit Mme Ahmad, ce à quoi l’hôtesse a répondu « c’est parce que vous pourriez l’utiliser comme une arme« .

La tristesse envahie Mme Ahmad qui cherche coincée dans cet avion un soutien auprès des autres passagers en demandant s’ils avaient vu ce qui s’était passé mais personne n’a réagi sauf une personne mais ce n’était pas pour la soutenir au contraire. Elle aurait insulté la jeune femme car elle était musulmane.

« Vous savez très bien que vous pourriez l’utiliser comme une arme, alors fermez-la! » lui aurait-il dit d’un ton haineux. Cette phrase est celle de trop pour la pauvre jeune femme seule et en détresse à cause du silence des passagers et l’humiliation subie. « J’ai éclaté en sanglots devant cette humiliation et cette discrimination injuste« , a écrit Tahera Ahmad.

Du côté de la compagnie aérienne, à travers un communiqué rapporté par CNN, elle stipule qu’elle est « une société qui soutient fortement la diversité et se défendant formellement de toute discrimination envers ses employés ou ses clients« . « Nous tentons de parler à Mme Ahmad pour mieux comprendre ce qui c’est passé » a déclaré Charles Hobart, le porte-parole du transporteur. « Nous tendons directement la main à Mme Ahmad afin de mieux comprendre ce qu’il s’est passé durant ce vol (…) nous aimerions discuter avec elle et espérons l’accueillir de nouveau sur un de nos vols » a-t-il ajouté. CNN rapporte que le pilote de l’avion ainsi que l’hôtesse de l’air se seraient finalement excusés.

Sources : I24News, RadioCanada, 24hMontréal, CNN