Israël : Bientôt une loi pour souiller légalement la mosquée d’Al Aqsa ?

D’après Larédac à 12h52 le 23 Octobre 2014

Un membre arabe de la Knesset a révélé qu’il y aura un vote, dans les prochains mois, sur une loi rédigée par un comité israélien en ce qui concerne le partage de la mosquée Al-Aqsa* entre les Musulmans et les Juifs.

Masoud Ghanayim, cité ce lundi par le journal palestinien Felesteen, expliquait que « le projet de loi, qui a été préparé par la commission parlementaire intérieur à la Knesset, stipule que les Juifs peuvent effectuer des prières dans la mosquée Al-Aqsa.« 

Il ajoute : « Ceci est basé sur une proposition qui donne aux Musulmans et aux Juifs une égalité des droits en matière d’accès et d’utilisation du site sacré, elle stipule également les endroits où les Juifs peuvent effectuer leurs prières« .

Il est important de noter que la loi israélienne interdit actuellement aux Juifs de prier à la mosquée Al Aqsa, du fait de la sainteté du site pour la religion juive. La majorité des « juifs » qui font du lobbying pour prier, sont des colons zionistes (illégaux par définition) soutenus et encouragés par le programme d’un gouvernement d’extrêmement droite.

La vieille ville de Jérusalem, où Al-Aqsa se trouve, est internationalement reconnu comme territoire occupé.

Les autorités d’occupation zioniste empêchent souvent les Musulmans de prier là-bas.

Selon Ghanayim, le même projet de loi interdit également l’organisation de manifestations civiles et/ou de protestation, et énonce des peines sévères en cas de violation de la dite loi.

Ghanayim ajoute, que la mise en oeuvre d’une telle loi est une « agression flagrante sur les droits religieux des musulmans du monde entier. » Il a également rappelé le plan de la prétendue « judaïsation » (zionisation) de la ville de Jérusalem.

Commentant sur la base de cette loi, Ghanayim dit qu’elle « est uniquement basée sur une légitimité construite sur des mythes historico-religieux renforcée grâce à la puissance de l’occupation oppressive.« 

Il a souligné que la mosquée Al-Aqsa fait partie du monde islamique et arabe et ne peut être partitionnée en terme d’espace et de temps. Il a réitéré: « Elle fait partie des territoires arabes et palestiniens, qui est occupée par les sionistes et l’occupation [illégale] n’a pas le droit d’imposer ses lois.« 

Dans le même temps, il a insisté que le gouvernement zioniste est derrière toutes les tentatives des colons extrémistes (zionisto-nazi) de droite à étendre la souveraineté « israélienne » sur Al-Aqsa et a averti que le gouvernement israélien devras s’attendre a payer le prix de cette agression sur les droits des Arabes et des Musulmans.

Source : avec Associated press, Agence Wafa, Middle East Monitor

*La mosquée Al Aqsa est située à l’intérieur de la muraille de Al Qods/Jérusalem, à sa zone sud-est. Elle est entourée de murs, dont celui de l’est est accolé à la muraille de la ville.

Cette mosquée, qui a la forme d’un quadrilatère irrégulier, est édifiée sur une des quatre collines de Jérusalem. Elle est l’unique mosquée du monde à avoir de nombreuses composantes et annexes : dômes, canaux, caves, pavillons, écoles, bassins d’eau, arbres, mihrabs, minbars, minarets, portes, puits et bibliothèques. Sa superficie atteint 142 arpents.

La mosquée Al aqsa n’est pas le Dôme du Rocher de couleur jaune, c’est la mosquée aux sept arcades et aux sept portes principales que Dieu a doté de diverses caractéristiques. A son sud on trouve l’ancienne mosquée, et à son côté est la mosquée Al-Marwani.