Israël : Une loi pour interdire l’appel à la prière

Des voix s’élèvent contre une loi proposée par le gouvernement israélien. Cette loi concerne l’appel à la prière qui est considérée comme nuisible. Les critiques la juge discriminante.
 
Les législateurs israéliens poussent de plus en plus un projet de loi qui interdirait les mosquées en israël et à Jérusalem-Est de diffuser l’appel à la prière par des haut-parleurs.
 
L’appel à la prière se produit cinq fois par jour, et les résidents juifs se sont plaints du bruit, en particulier pour la prière du lever de soleil, tôt le matin, c’est ce que rapporte le Washington Post. Les partisans de la soi-disante loi muezzin disent qu’elle n’est pas destiné à freiner la liberté religieuse, mais juste de réduire le bruit qui a été qualifié d’excessif.
 
Le projet de loi a reçu l’appui du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, qui a souligné que les ordonnances en Europe et au Moyen-Orient contrôlent les heures ou le volume de l’appel à la prière. « israël est engagé à la liberté de religion, mais il doit également protéger les citoyens contre le bruit« , a-t-il dit, toujours selon le Washington Post.
 
Les critiques de la loi déclarent qu’elle menace la fracture fragile entre la communauté juive et arabe d’israël. « Le but réel n’est pas de prévenir le bruit, mais plutôt de créer du bruit qui nuira à la société tout entière et aux efforts pour établir une saine réalité entre Juifs et Arabes« , a écrit dans le journal israélien Maariv, Newsweek, Nasreen Hadad Haj-Yahya.
 
La législation est actuellement en cours de discussion et ses commanditaires espèrent qu’elle sera adoptée dans les prochaines semaines.
 
Sources : NewsWeek, Time, Huffigton Post
Photo : Thomas Coex pour AFP/GettyImages