Israël/Europe : Nos impôts subventionnent les territoires occupés en Palestine

D’après Larédac’ à 10h20 le 03 Novembre 2013 

Saviez-vous qu’un pays non européen n’a pas le droit, normalement, de toucher quelques subventions que ce soit. Tous les pays ? Non sauf un, Israël !

Nous sommes tombés sur un article datant du 14 octobre 2013 qui a été écrit sur le site Agence Médias Palestine, c’est dans cet article que nous avons découvert qu’Israël touché des subventions de la part de l’UE. En approfondissant nos recherches, nous avons trouvé que l’UE aurait donné à Israël plus de 1,5 milliard d’euros qui viendrait du programme de recherche de l’UE.

Cependant du changement serait prévu, en juillet dernier la Commission européenne a annoncé de nouvelles lignes directrices qui visent à éviter que les projets israéliens dans les colonies israéliennes illégales puissent recevoir des subventions de recherche, et à empêcher les entreprises et les institutions israéliennes qui opèrent à l’intérieur des colonies israéliennes illégales de bénéficier d’instruments financiers tels que les prêts. Ces nouvelles lignes directrices ont été largement saluées par les organisations de la société civile palestinienne et européenne. Toutefois, ces directives devraient être en place au 1er janvier 2014 mais ne prendront pas effet avant le prochain programme de coopération scientifique qui n’est prévu qu’en 2020 ! Donc pendant tout ce temps l’argent sera encore distribué à Israël. 

Plusieurs universitaires et chercheurs (800 exactement) qui sont présents dans 13 États membres de l’Union Européenne ont déclaré voir ces directives arriver le plus vite possible afin de voir cesser tout financement dans les territoires occupés. Ils ne sont pas les seuls puisque 51 parlementaires européens se sont joint à eux.

Cependant toutes ces volontés seront certainement étouffées puisque le gouvernement américain et bien sûr israélien ont de suite mis la pression pour que ces directives ne voient jamais le jour ou si cela n’est pas possible au moins les réécrire comme eux l’entende pour qu’ainsi ces directives soient justes là pour décorer mais sans inquiéter l’intéressé.

Le résultat serait comme suit : Tout d’abord, les institutions israéliennes subventionnées par l’UE n’auront pas à certifier qu’ils ne fonctionnent pas dans les territoires occupés. Alors qui certifiera cela ? Hé bien celui qui donne les subventions ici l’UE ! C’est l’Europe qui devra prouver que ses subventions ne servent pas dans les territoires palestiniens occupés. Ensuite, des institutions pro-israéliennes hors des colonies pourront demander ces financements et pourront ensuite les redistribuer aux colonies illégales. Comment ? Hé bien en ayant l’autorisation de l’UE de les transférer.

Pour rappel c’est notre argent, de nos impôts qui alimentent ces subventions ! En effet, Les ressources dont dipose l’Union Européenne proviennent pour la plus grande part de versements des pays membres calculés en fonction des revenus nationaux bruts de chaque État membre (72,6% de la totalité des ressources propres en 2012).

Au travers de subventions, une partie de ces ressources sont versées à l’industrie étatique de fabrication d’armes israéliennes, Israël Aerospace Industries (IAI).

L’Agence Média Palestine nous apporte une solution pour ceux ou celles qui veulent agir :

« Vous pouvez agir :

Demandez à vos députés européens de soutenir les nouvelles règles sur la participation d’Israël aux programmes communautaires.

L’outil électronique simple proposé ci-dessous permet d’envoyer un message à vos députés européens en leur demandant de prendre des mesures pour soutenir les nouvelles lignes directrices, et pour s’assurer que l’UE cesse de financer les crimes de guerre israéliens : http://act.eccpalestine.org/lobby/3…

Page facebook : https://www.facebook.com/events/142…

http://www.agencemediapalestine.fr/…« 

Source : http://www.opendemocracy.net/ben-hayes/how-eu-subsidises-israel%E2%80%99s-military-industrial-complex, MédiaPart, BlogdeStephane, Halalbook, AgenceMédiaPalestine.