La communauté de Rambouillet a besoin de nous !

Une association musulmane en appel aux dons afin d'acquérir un bien pour le convertir en lieu de culte pour la communauté de Rambouillet. La situation des fidèles de Rambouillet, et de ses environs, est devenue très inconfortable.

À l'instar des fidèles de Noisy-Le-Grand, à ce jour, les fidèles de Rambouillet prient encore dehors sous une tente et ce depuis bien trop longtemps. En effet, depuis 2009, la communauté de Rambouillet vient célébrer les prières quotidiennes sous une tente de 40 m2 sur un terrain qui appartient à la mairie.

Cette situation devait être provisoire pour les 20 fidèles en semaine, 80 le jour du vendredi mais cela dure depuis six années. « Nous ne voulions pas rester dans cette tente. Cela fait six ans et nous sommes usés. On comprend aussi la position de la mairie -c'est la loi- qui veut récupérer son terrain » a déclaré le président de l'association des musulmans, Rachid Id Salah.

Et les choses pressent, puisqu'ils doivent quitter le terrain de la mairie au plus tard le 30 juin prochain. Cependant, le maire UMP de la ville, Mr Marc Robert s'est voulu rassurant. « C'est vrai que nous avions parlé d'un départ à l'issue de l'année scolaire en cours. Cependant, je n'ai pas envie de leur mettre plus de pression que cela pour la bonne et simple raison qu'ils font beaucoup d'efforts pour trouver une solution. Dans le cas contraire, cela ne se serait pas passé ainsi » a déclaré Mr Robert. Le terrain dont occupe la communauté doit accueillir depuis des années une vingtaine de pavillons mais selon le maire ce projet « n'a rien d'urgent pour le moment« . « Mais on sera bien forcé de partir bientôt, en espérant trouver un autre terrain pour la tente en attendant de pouvoir acheter. Là nous sommes sur quelque chose de sérieux, mais 90 000 €, ce n'est pas une petite somme et nos membres ont déjà beaucoup donné. On en appelle à la solidarité dans toute la France » a poursuivi Rachid Id Salah.

C'est pourquoi l'association des musulmans de Rambouillet veut faire une offre d'achat au plus vite pour un bien situé en ville avant que celui-ci leur passe sous le nez. Le bien est un pavillon de 100 m2 coûtant 270 000 €. Malheureusement comme dit au-dessus, à l'heure où nous écrivons ces lignes il manque encore 86 000 eu pour conclure l'affaire.

Cependant, T.E.P.A Magazine a pu contacter Mr Id Salah qui nous a fait savoir que la signature du compromis de vente avec une agence immobilière a été passé aujourd'hui ce qui les a donc fixé sur le délai restant pour la collecte de fond. Ce délai reste court mais n'est pas insurmontable insh Allah, l'association a donc jusqu'au 20 août prochain pour récolter la somme pour l'acquisition du pavillon. « Cet achat est un peu notre dernière chance. Vu qu'on a un délai de paiement au 20 août, il faut plutôt considérer cette date comme date limite. Si on arrive pas a bouclé l'achat, on aura pas plus de patience de la ville » nous a confié Rachid Id Salah.

Même si pour une grande majorité les lieux de culte ne manquent pas, les fidèles de Rambouillet ne sont pas les seuls en France dans cette situation indigne. Dans certaines villes encore certains d'entre nous ne peuvent exercer dignement leur foi. À l'approche du mois béni cet appel à la communauté se doit d'être entendu.

Pour les contacter :

Rachid Francophone 06 23 29 61 99

Abdeslam Arabophone 06 03 24 84 23

Courriel : contact@ascufa.fr

Facebook : https://www.facebook.com/mosquee.de.rambouillet

Twitter : @ASCUFA

MasjidWay : masjidway.com/ascufa-mosquee-de-rambouillet/

Pour les dons : http://www.ascufa.fr/comment-nous-aider/

Sources : AFP, Site de l'association ASCUFA, Le Parisien

Crédit Photo : Le Parisien