La destruction des tunnels entre l’Égypte et la bande de Gaza font augmentés le chômage

D’après Larédac’ à 13h00 le 06 Mars 2014

Des Palestiniens manifestent contre la fermeture de tunnels vers l’Égypte, à Rafah, dans la bande de Gaza, le 30 septembre 2012. Photo AFP/Saïd Khatib

À Gaza la vie est difficile, ce qui est d’une normalité quotidienne pour nous devient un combat pour la survie pour les gazaouis.

Tous les jours les difficultés augmentent, Gaza suffoque ! La dernière en date, le chômage qui devient un fléau dans ce bout de terre surpeuplé. 

Dimanche dernier le Ministère de l’économie de la bande de Gaza a déclaré que le taux de chômage avait fait une augmentation considérable, le voyant désormais passer à 39% de la population.

En cause, la destruction de tunnels entre l’Égypte et la bande de Gaza. C’est lors d’une conférence de presse que le secrétaire du Ministère a affirmé que 39 Gazaouis sur 100 sont au chômage, résultat « le nombre de chômeurs dans la bande de Gaza a augmenté de 140.000« .

Le chômage a toujours été assez élévé dans la bande de Gaza dû aux différentes restrictions économiques de l’État apartheid, pour exemple, il y a un an, le taux de chômage s’élevait déjà à 27,3% mais la situation actuelle a fait exploser les chiffres. 

Gaza va mal, économiquement la bande est presque à l’arrêt. Avec une chute du PIB de 4,6% pour la fin de l’année 2013, ajoutez à cela les persécutions quotidiennes de l’armée israélienne, ainsi que les difficultés de dialogue dans le faux-semblant de processus de paix et vous avez tous les ingrédients pour une crise économique, sociale et politique.

Le blocus israélien étouffe les gazaouis à petit feu et malheureusement Israël fait comme d’habitude ce qu’il veut ! Cependant la résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies de 2009 oblige Israël à laisser passer « l’aide humanitaire y compris les vivres, le carburant et les traitements médicaux » pour que tout ceci « puisse être distribué sans entrave dans tout Gaza« . Malgré cette résolution Gaza manque désespérément de tout !

La Oumma ! Levez les mains et invoquez le Seigneur pour le peuple Palestinien ! Ne les oublions pas dans nos invocations, multiplions nos dons (vêtements, argent ou autres). 

Renseignez-vous autour de vous pour savoir si vous pouvez donner un coup de main associatif, n’importe quoi mais agissez !