La France et l’Arabie saoudite ont signé un contrat pour une livraison d’armes au Liban

D’après Larédac à 13h50 le 05 Novembre 2014

L’Arabie saoudite et la France ont signé mardi à Ryad un contrat de livraison d’armes françaises au Liban, menacé par la poussée des dits « jihadistes » (L’état dit « islamique », Front Al-Nosra, des insurgés et rebelles…) grâce à un don saoudien de trois milliards de dollars, a-t-on appris de source diplomatique.

Le « contrat d’aide à l’armée libanaise » (Donas) a été signé par le ministre saoudien des Finances Ibrahim al-Assaf, et le patron de la société publique française d’exportation de matériel de défense Odas Edouard Guillaud, a ajouté la même source.

Photo : François Hollande et Salmane Ben Abdel Aziz sont en passe de signer l’accord en septembre dernier…

Le chef de l’armée libanaise, le général Jean Kahwaji, était présent à la cérémonie de signature, a indiqué la même source sans préciser le type d’équipements militaires qui seront livrés à l’armée libanaise.

A Paris, le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius a salué la signature de cet accord qui, « financé grâce à un don saoudien, contribuera à renforcer l’armée libanaise, garante de l’unité et de la stabilité du Liban ». « Il l’aidera à assurer sa mission de défense du territoire et de lutte contre le terrorisme, alors que le Liban est menacé », a-t-il ajouté dans un communiqué.

« Le Donas illustre la qualité exceptionnelle de la relation franco-saoudienne », a estimé M. Fabius.

Le contrat était en discussion depuis que Ryad s’était engagé fin 2013 à accorder trois milliards de dollars à l’armée libanaise afin que celle-ci, faiblement équipée, puisse se procurer des armes françaises. Les discussions avaient porté ces derniers mois sur la liste précise du matériel militaire devant être fourni à l’armée libanaise.

Source : avec Afp, Associeted Press, Al Ekhbariya, Asharq Al-Awsat, Agence SPA (officielle), L’Orient le Jour