La nouvelle loi danoise sur l’abattage rituel donne des idées à Brigitte Bardot

D’après Larédac’ à 08h30 le 21 Février 2014


Il y a quelques jours une loi a été voté au Danemark rendant d’un coup la vie des musulmans ainsi que celle des Juifs danois plus difficile concernant l’abattage rituel. En effet, cette loi établit que dorénavant, tous les animaux devront être étourdis avant d’être abattus. Voilà pourquoi trouver de la viande selon le rituel islamique (halal) ou Juifs (casher) deviendra difficile même impossible pour les danois de ces confessions.

Cette décision a donné des idées à Brigitte Bardot qui veut rencontrer le Président de la République François Hollande afin de lui suggérer de sceller avec elle « un accord historique » qui pourrait ainsi rendre « illégal l’égorgement des bêtes sans étourdissement« , et ainsi prendre en exemple le Danemark.

Dans une lettre écrite lundi, et mis en ligne publiquement par la Fondation de l’ancienne actrice, Brigitte Bardot interpelle le Président « je compte sur vous et espère pouvoir vous rencontrer prochainement afin de sceller un accord qui pourrait être historique pour la France qui doit rester la nation des Droits de l’Homme et devenir, aussi, celle des Droits de l’Animal !« 

« Le Danemark impose, aujourd’hui même, l’étourdissement des bêtes lors d’un abattage rituel…. Qu’attend donc la France pour, enfin, prendre cette mesure qui limiterait la souffrance de millions d’animaux ? » continue-t-elle dans sa lettre.

Pour Brigitte, le ministre danois de l’agriculture, Dan Jorgensen, fraîchement arrivé le 13 décembre dernier, est un héros et un exemple à suivre. Selon elle, il « a pris cette décision d’urgence en précisant que « les droits des animaux sont prioritaires par rapport aux droits religieux« . C’est précisément ce qu’un État laïque, comme la France, doit défendre ! » déclare-t-elle.

Si jamais le Président François Hollande adhère à l’idée de Mme Bardot, il faudra se mettre complètement au poisson ! Plus sérieusement, une mesure comme celle-ci ferait mettre la clé sous la porte à de nombreux commerces et au chômage toutes les personnes travaillant de près ou de loin dans le secteur de l’abattage rituel. Bien sur pour ceux qui le respectent, pour les autres il n’y aura pas de changement.

Source : AFP