Le Canada demande la démission d’un expert de l’ONU

D’après Hamzatou à 10h26 le 17 Juin 2013

                     

Richard Falk est le rapporteur spéciale sur la situation des droits de l’Homme dans les territoires occupés palestiniens depuis 1967. Il a rendu un rapport lundi 10 Juin qui énerve au plus au point Israël, en effet cet homme a stipulé, ce jeudi 13 Juin 2013, que ni Israël ni ses soutiens ne peuvent justifier les violations des droits des Palestiniens. D’après Richard Falk la tactique employée par Israël n’a de but que de détourner l’attention de la communauté internationale afin de « fausser et diffamer » la vérité.

Pour avoir dit la vérité Richard Falk est maintenant sur la liste noire d’Israël, mais il est aussi méprisé par ses amis hypocrites comme le Canada qui a demandé la démission de l’expert pour « propos antisémites » ou les États-Unis. D’ailleurs Richard Falk s’est exprimé a ce sujet « Il est regrettable que tant d’organisation de lobbying poursuivent l’unique objectif de détourner l’attention du monde des violations des droits de l’homme perpétrées par Israël », il a ensuite ajouté « Toutefois, ces campagnes de diffamation, aussi malhonnêtes qu’irresponsable, et qui visent à discréditer ceux qui documentent les réalités sur le terrain, ne change rien aux faits » et de continuer « Les services israéliens ont confirmé qu’en 2012 près de 65000 israéliens vivaient dans des colonies situées dans les territoires palestiniens occupés ». L’expert finit par ajouter que « durant les trois premiers mois de 2013, Israël a démoli 204 maisons palestiniennes. » « La violence des colons contre les Palestiniens est un événement quotidien, avec 146 incidents documentés pour le seul mois d’avril. »

Richard Falk est un homme apparemment intègre à ne compte pas se laisse intimider et fait rappeler qu’Israël n’a jamais arrêté son vol des terres palestiniennes et de continuer à détruire des maisons en toute impunité modifiant ainsi la composition démographique de la Palestine avec le soutien de certains pays du monde.

Richard Falk a été obligé de rappeler aussi qu’il était lui-même juif et que donc il n’était pas antisémite. Pour avertissement « aux grands de ce monde », l’expert de 82 ans ne démissionnera pas et ne se laissera pas intimider.

Source : Aufait.com