Le cardinal Barbarin à une autre vision de la tentative d’attentat contre une mosquée de Lyon

D’après Hamzatou à 21h51 le 17 Août 2013

C’était  jeudi 15 août que le cardinal Barbarin contacté par RTL a réagi sur les attentats qui ont été mis hors service par les autorités et qui visait la mosquée des Minguettes à  Vénissieux.

Le cardinal a stipulé que pour lui il ne voyait pas en cet acte une montée de l’islamophobie mais « de la haine », qu’il faut contrecarrer avec plus d’amour.

Il a aussi au passage salué la réaction « immédiate » des autorités qui a conduit à l’arrestation de ce jeune militaire de 23 ans.

Monseigneur Barbarin avoue s’être renseigné sur la réaction de ses « amis musulmans de Lyon » après la diffusion de l’arrestation et des futurs projets du suspect et aussi face aux actes d’intolérances que subient ces derniers temps la communauté musulmane.

Tout en condamnant fermement l’acte « d’une extrême violence », le cardinal reste sur ses positions et refuse de lui associer le terme islamophobie, à l’inverse du recteur de la Grande Mosquée de Lyon. Selon le cardinal « les mots en -phobie sont des drôles de mots, parcequ’ils voudraient dire que l’on a peur. Or ce n’est pas tellement de peur qu’il s’agit. Ce que moi, je récuse en profondeur, c’est quand on n’a pas d’amour pour les gens et qu’on leur renvoie de la haine, qu’on n’accepte pas qu’ils soient comme ils sont ».

Source : LyonCapitale