Le Hijab n’est pas un problème au Monténégro

D’après Larédac à 19h00 le 03 Février 2015

Au Monténégro, une lycéenne de Bar vient en cours en Hijab. Ceci est une première pour le Monténégro et cela n’a l’air de poser aucun problème ! Ni les parents, ni l’établissement, ni les autorités religieuses orthodoxe ne se sont plaints.

Ce pays des Balkans aurait-il été protégé par l’hystérie antiIslam mondiale ? Sont-ils plus tolérants ? Plus ouverts ? Ou alors plus respectueux de la foi de chacun ?

Selon l’article 14 du traité sur les relations entre le gouvernement du Monténégro et la communauté islamique, signé le 30 janvier 2012 entre le Premier ministre de l’époque Igor Lukšić et le reis Rifat Fejzić, « le croyant qui, en accord avec son appartenance nationale, sa religion ou ses coutumes, porte un chapeau ou un foulard comme partie intégrante de ce costume, ne peut être l’objet de discriminations dans son travail en tant que salarié, dans les procédures face aux autorités de l’État, et dans le système éducatif en tant qu’écolier ou étudiant« .

[Rejoignez-nous sur Facebook pour une information en continue]

Le chef de la communauté islamique de Bar, l’imam Muidin Milaimi, a déclaré que « la jeune fille a bien été acceptée par les autres, mais [qu’]il y a d’abord eu des problèmes avec les professeurs« .

Pour l’archiprêtre orthodoxe Velibor Džomić, le droit à la liberté religieuse se limite pas aux objets religieux. Il n’y a donc rien de répréhensible, affirme-t-il, si une musulmane décide de se comporter en accord avec sa foi.

La directrice du lycée Marie Đonović indique que la jeune fille est une élève régulière et assidue. « Ses droits humains ne sont pas compromis dans notre école« , assure-t-elle.

Un exemple qui n’est pas prêt d’être mis en avant par nos médias ou nos gouverneurs !

Source : LeCourrierdesBalkans