Le moine Wirathu visé par une bombe

D’après Hamzatou à 10h32 le 30 Juillet 2013

           

Une bombe a explosé, lundi 22 juillet, à Mandalay, la deuxième grande ville de Birmanie, près d’un rassemblement religieux animé par Ashin Wirathu, le leader du mouvement extrémiste et islamophobe 969 en Birmanie.

Cinq personnes ont été légèrement blessées par l’explosion. Le moine radical Wirathu n’a pas été touché par la bombe de nature artisanale mais il a estimé qu’elle lui été destinée. L’attaque n’a pas été revendiquée jusque là. 

Wirathu a fait la Une du magazine américaine Time en juillet le présentant comme « le visage de la terreur bouddhiste ». La publication fut censurée. 

Ses discours de haine prônant l’extermination des musulmans de Birmanie sont très écoutés. La responsabilité de Wirathu dans les violences anti-musulmanes est clairement engagée. De nombreux moines sont aussi impliquées dans les violences menées contre les musulmans, dont la minorité des Rohingyas dans l’Etat d’Arakan depuis juin 2012. Elles ont provoqué la mort de plusieurs centaines de personnes. 

Mots-Clés : islamophobie, Rohingya