Le Parti des verts allemand met en garde contre la montée de l’islamophobie en Allemagne

D’après Larédac à 08h30 le 27 Décembre 2014

« L’islamophobie pose un gros problème en Allemagne, comme l’antisémitisme« , prévient Özcan Mutlu, un représentant du Parti vert au sein du parlement allemand à Berlin.

Photo : Özcan Mutlu…

Se confiant à l’Agence Anadolu, ce jeudi, Özcan Mutlu a averti que le taux de participation croissante des manifestations anti-musulmanes était une grave préoccupation pour les cinq millions de musulmans d’Allemagne.

La démonstration de force du groupe d’extrême droite Pegida : Européens patriote contre l’islamisation de l’Occident, dans la ville de Dresde le montre bien….

« L’islamophobie a atteint un sommet de nos jours en Allemagne, devenant particulièrement répandue en Europe après les attentats terroristes du 11 septembre, » a-t-il souligné.

Özcan Mutlu reproche aux médias allemands, pour avoir omis, selon lui de façon volontaire, de couvrir de manière adéquate la menace.

« Les médias allemands n’ont pas pris la responsabilité d’avertir la population sur l’islamophobie jusqu’à présent« , a déclaré Özcan Mutlu.

« Le problème n’est pas la forte participation lors de ces manifestations, mais le fait qu’ils propagent le racisme et l’islamophobie« , a déclaré Özcan Mutlu.

Özcan Mutlu a souligné l’anomalie, que représente le grand nombre de manifestants à Dresde, du fait que la ville ne compte qu’un tout petit nombre de musulmans.

Près de 100 000 entrepreneurs turcs (population musulmane majoritaire) en Allemagne emploient environ 400 000 personnes, selon les industriels indépendants et l’Association des hommes d’affaires. « Les préoccupations des manifestants sont complètement hors de propos, parce que, les immigrés en Allemagne ne nuisent pas à l’économie allemande; au contraire, ils sont une contribution à l’économie« .

Le Parti Vert a demandé le renforcement de nouveaux programmes et projets pour les immigrants, ainsi que du financement supplémentaire pour eux. « Mais les partis au pouvoir ne sont pas d’accord avec nous, et ils ont refusé toutes nos demandes« , se plaint Özcan Mutlu.

Özcan Mutlu a également dit que prêter plus d’attention à l’éducation était essentiel pour éliminer l’islamophobie, l’antisémitisme et le sentiment anti-immigrés. « Nous devons enseigner à nos enfants à être conscients du racisme, et nous devons aussi leur enseigner que le multiculturalisme est riche.« 

En Basse-Saxe, Belit Onay, adjoint au Parti Vert, a attiré l’attention sur le nombre croissant d’attaques de mosquées en Allemagne, en disant que les assaillants contre les mosquées sont motivés par leur haine d l’Islam.

« Il n’y a aucune preuve que des syndicats du crime organisé ont commis ses attaques« , a déclaré Belit Onay.

L’attaque la plus récente s’est produite à Dormagen ville dans l’État fédéral de Nord Rhein-Westphalie samedi dernier (20 décembre 2014). Des néo-nazis ont attaqué la mosquée Süleymaniye de l’Union Turco-Islamique, en y peignant des croix gammées sur les murs.

« L’attaque de la mosquée à Dormagen est malheureusement un type commun d’attaque« , a déclaré Belit Onay. « Après les attaques terroristes du 11 septembre, on était à une moyenne d’une mosquée attaquée toutes les deux semaines en Allemagne de 2001 à 2011.« 

Une augmentation constante ?

Le Comité des droits de l’Homme du Parlement turc a publié un rapport en Novembre sur les incendies criminels visant des mosquées en Allemagne. La conclusion, les attaques sont devenues fréquentes, et les suspects ne sont pas arrêtés ou bien on ne veut pas qu’ils le soient…. (NDLR nous aussi on a le droit à notre parano !)

Le rapport du comité a été préparé avec les données communiquées par les autorités allemandes. Le rapport conclu à un total de 297 attaques de mosquées ont été réalisées entre 2001 et 2011, et 78 attaques entre 2012 et 2014.

Cela montre une augmentation de trois (3.25) attaques par mois en moyenne pour la période de 2012 à 2014, alors que de de 2001 à 2011 on était à 2.50 attaques par mois.

Belit Onay a également fait remarquer que les attaques de mosquées étaient concentrées dans une seule région de l’Allemagne, mais qu’elles se sont répandu dans le reste du pays. « La montée de l’islamophobie est une évidence. Les partis de droite font usage de l’islamophobie à des fins électorales« , ajoute-t-il.

Belit Onay a également précisé que toutes ces attaques n’ont pas été comptées comme des actes islamophobes ou racistes par la police allemande. Sauf dans les cas où une signature et/ou inscription, comme les croix gammées, qui dénoterait du sentiment raciste, a été trouvée.

Alors que « toutes les attaques contre des synagogues en Allemagne ont été présentées comme antisémites ou racistes.« 

Belit Onay dit que son parti allait prendre les mesures nécessaires en soumettant cette question au Conseil fédéral allemand dans les prochains mois.

Selon une étude réalisée par un groupe de réflexion allemand, la Fondation Friedrich Ebert, 18,2% des Allemands soutiennent des mesures pour empêcher les immigrants musulmans de venir en Allemagne.

La recherche, menée entre Juin et Septembre, a recueilli les points de vue de 1915 citoyens âgés de 16 à 95.

Source : avec Agence Anadolu, Islamophobia Today