L’EI a menacé l’Italie, les internautes italiens parodient le groupe

D’après larédac à 12h28 le 24 Février 2015

L’état dit islamique a pour ambition utopique de conquérir le monde. Après avoir menacé la France à plusieurs reprises, la dernière en date concernée l’appel à l’attentat dans deux halls de Paris, l’EI s’en est pris à l’Italie via sa branche libyenne. L’Italie est en première ligne, à 350 kilomètres seulement des côtes libyennes.

La menace ? Envoyé 500.000 migrants vers l’Italie si elle décidait d’intervenir en Libye. Cette hypothèse a été évoquée par certains responsables italiens. En effet, lundi dernier, le ministre italien des affaires étrangères Angelino Alfano avait affirmé que la Libye devait être la « priorité absolue » pour la communauté internationale, et qu’il n’y avait « pas une minute à perdre« . « Si les milices du Califat avancent plus vite que les décisions de la communauté internationale, nous avons le risque d’un exode sans précédent« , avait-il déclaré. Plus prudent, Matteo Renzi (politicien Italien) avait fait savoir que « ce n’était pas le moment pour l’intervention militaire« , le ministre de la défense a lui affirmé que le pays était prêt à mobiliser 5000 hommes en vue de combattre l’EI. Un des combattants de l’organisation avait averti lors de la macabre exécution des 21 chrétiens coptes « nous sommes au sud de Rome« .

Selon le centre de surveillance des sites dits islamistes, le SITE, des militants de l’Etat islamique (ou Daech) ont par ailleurs lancé sur Twitter un nouveau hashtag (#We_Are_Coming_O_Rome), accompagnés de photos montrant des combattants jihadistes en armes, affirmant qu’ils se rendraient à Rome « si Dieu le veut« .

La menace est donc prise très au sérieux par le gouvernement italien et par les médias italiens mais pas pour les internautes qui ont posté, via Twitter surtout, des petites blagounettes à l’intention de l’EI en détournant et parodiant le fameux hashtag de l’EI, « vraiment ? Vous allez arriver en Fiat Panda ? » se questionnent un internaute. « Juste un conseil, ne venez pas en train, il est toujours en retard ! » clame un autre. D’autres exemples :

« Ne vous arrêtez pas à Rome, passez aussi en Toscane, j’ai préparé du vin et du salami !« 

« Nous arrivons à Rome – en êtes vous sûrs ?« 

Source : AFP, HuffigntonpostItalien et Français