Les convertis, prochaine cible de l’anti-terrosisme ?

D’après Larédac à 17h14 le 17 Novembre 2014

Paris confirme la très forte probabilité qu’un Français figure sur la vidéo diffusée ce dimanche 16 novembre par l’organisation Etat islamique, dans laquelle est mise en scène la décapitation de Peter Kassig.

Le profil de Maxime Hauchard, bourreau de l’État islamique selon un énième expert en « djihadiste »

Maxime Hauchard, 22 ans, originaire d’un petit village normand, est plus connu en Syrie sous le nom de Abou Abdallah al Faransi. Ce jeune homme aurait fréquenté les mosquées rouennaise.

Converti à l’islam, il est entré en religion à l’âge de 17 ans par le biais de « cheikh Google ». Le jeune homme serait parti en Syrie en août 2013 après un séjour en Mauritanie en 2012, a expliqué ce lundi matin le ministre français Bernard Cazeneuve, lors d’une conférence de presse :