Les élections sont finies !

D’après Larédac’ à 09h30 le 01 Avril 2014

Les élections municipales sont terminées, le résultat est sans appel pour le PS. Les Français ont puni le Parti, de très nombreuses villes ont été récupérées par la droite ainsi que par le FN qui obtient tout de même près de 15 villes.

Lundi noir pour certains, bonne nouvelle pour d’autres, notre ministre de l’intétieur fidèle à Israël pour l’éternité a eu une promotion de la part du Président François Hollande, il est maintenant Premier ministre ! Le pauvre Jean-Marc Ayrault a démissionné faisant croire ainsi au peuple que c’est un homme qui prend ses responsabilités.

Dans toute cette cacophonie politique, des Français ont choisi pour leur ville autre que les Partis conventionnels.

C’est le cas du petit village de Yèbles, dans le Seine-et-Marne qui a élu la première femme noire et de surcroît musulmane de France.

Marieme Tamata-Varin, d’origine mauritanienne, marié à un Tahitien converti à l’Islam, ancienne étudiante en commerce international, a été élue dans un village qui est plutôt frontiste d’habitude.

Elle a réussi, malgré le travail de sap de certains, a rallié la confiance du plus grand nombres d’habitant car le parcours a été semé d’obstacle qu’elle n’a pas pris comme insurmontable au contraire elle s’est battue jusqu’au bout.

En effet, pendant sa campagne elle a été victime de racisme, d’attaque virulente allant même jusqu’à poser plainte pour diffamation. 

Du côté des habitants les plus fâchés ne répondent aux questions des journalistes que par un « sans commentaire » et d’autres « on n’y peut rien ». Mais pour ce qui est des personnes ayant voté pour elle, c’est-à-dire tous les habitants qui ne sont pas arrêtées à sa couleur ou à sa pratique religieuse mais se sont concentrés sur ses connaissances et son bilan « je m’intéresse plus à son bilan et ses compétences qu’à sa religion » déclare un habitant. Un autre d’un ton assuré souligne que « son bilan parle pour elle« .

Selon le Cran (Conseil représentatif des associations noires) cette victoire est une première en France, même si dans un village de Bretagne un maire noir a déjà été élu, jamais une femme et noire et musulmane ne l’avait été.

Même département, autre victoire, celle de Nadia Belaghlem-Boukherouba, mère de 37 ans ayant quatre enfants. Cette femme a réussi à entrer au sein du conseil municipal de la ville de Montereau-Fault-Yonne voilée !

Nadia était candidate en deuxième position sur la liste Union Citoyenne (liste électorale indépendante) qui est portée par Sofiane Reguig. Interviewée par le Parisien, elle a assuré qu’elle garderait son voile « j’ai été élue voilée, je garderais mon voile« .

Les élections ont été houleuses au sein de la communauté musulmane, certains disant de ne pas voter pour protéger sa foi, d’autres culpabilisant les fidèles en les traitants de mauvais croyants ou mauvais citoyens s’ils ne votent pas, une chose est sûr c’est que ces femmes et ces hommes ont prouvé à la oumma qu’elle avait les possibilités de se prendre en main, que d’être rassemblé vaut mieux que d’être divisé.

Maintenant attendons les réactions des laïcards islamophobes !

Source : AFP, LeParisien