Les Rohingyas limités à deux enfants

D’après Hamzatou à 11h44 le 28 Mai 2013


Pour tous ceux ou celles qui ne sont pas au courant une population musulmane, les Rohingyas, est persécutée par le gouvernement Birman. Cette population est certainement celle qui est la plus persécutée au monde et cela dans une impunitée casi malsaine. Il n’y a que très peu de temps que les autoritées internationnales entendent les appels incessant et infructueux des organisations des droits de l’Homme, en effet Barack Obama qui été en visite en Birmanie a abordé le sujet avec le gouvernement Birman.

Nos frères et sœurs subissent d’atroce sévisse quotidiennement, leurs biens sont attaqués comme le brûlage de leurs mosquées, leurs commerces saccagés et pillés et il y a pas si longtemps nous avons appris qu’ils étaient aussi vendus ! 

Hé bien aujourd’hui nous apprenons que le gouvernement Birman a ressorti une veille loi qui n’était plus utilisée pour contrôler les naissances au sein de la communauté Rohingyas, en effet nos frères et sœur en Allah se voient interdire plus de deux enfants ! Ce serait, d’après le gouvernement Birman, pour casser la pratique de la polygamie chez les Rohingyas. Pour rappel la loi en question été une loi mise en vigueur par l’ancienne jinte militaire, cette mesure remonte à 1994 et ne serait depuis plus appliquée… Mais apparament elle pourrait l’être de nouveau mais pour une population ciblée.


Maintenant est-ce que cette mesure a fait réagir ? Hé bien oui tout d’abord ceux que l’on entend jamais sont sortient de leur silence hypocrite, en effet la chef de l’opposition birmane Aung San Suu Kyi, qui est habituellement sourde à ce qui se passe autour d’elle a ce sujet, a condamnée lundi cette volontée de limiter à deux le nombre d’enfants par famille, elle aurait déclarée aux journalistes  » une telle discrimination n’est pas bonne. Et ce n’est pas en ligne avec les droits de l’Homme non plus. » Ensuite ceux qui sont là depuis le début qui s’éssoufflent à dire et faire voir par des images ce qui se passe dans ce pays se sont aussi exprimés, en premier Phil Robertson, de L’organisation Human Righ Watch, a dénoncé une mesure « contraire aux droits de l’Homme » et aussi souligné le fait que par le passé ces mesures avait porté préjudices à la population comme des arrestations ou des abandons d’enfants au-delà de deux.


Human Right Watch accuse le Myanmar d’orchestrer une campagne de nettoyage ethnique contre la minorité musulmane de Rohingyas. Cette campagne atroce et inhumaine a déjà fait des milliers de victimes et 125 000 personnes ont été chassés de chez eux.

Pour finir le Groupe Internationnal de Défense des Droits de la personne a déclaré et affirmé que cette campagne a été organisé par les autorités birmanes avec l’appui des moines bouddhistes.


Mes frères et sœurs prions Allah pour la Oumma !

Source : Presse International