Lettre au Président de la République Française

D’après larédac à 17h50 le 12 Janvier 2015

Marie-Nassif Debs, secrétaire-générale adjointe du Parti communiste libanais, s’est offusquée, comme beaucoup d’ailleurs, de la venue de Bibi pour la « marche républicaine » d’hier dimanche. Il est vrai que l’ironie hypocrite n’a plus de limite en cette « belle » époque obscure ! Un colonisateur assassin qui manifeste contre la barbarie terroriste !

La secrétaire a fait savoir son étonnement en envoyant un petit mot au Président de la France : 

« Hier, j’ai adressé ce petit message au Président de la République Française via son poste sur Facebook. J’espère qu’il l’ait lu ou qu’un de ses collaborateurs le lui ait transmis/

Je n’en crois pas mes yeux ! Quoi, Netanyahu manifestant contre le terrorisme !

Comment a-t-on pu accepter sa présence ?

A-t-on oublié les milliers de morts à Gaza et en Cisjordanie occupées ? A-t-on oublié les nourrissons palestiniens déchiquetés par les bombes ? A-t-on oublié les armes à l’uranium appauvri utilisées contre le peuple palestinien et au Liban ? A-t-on oublié les enfants de Qana ? Et la liste est longue…

M. le Président de la République Française ! Un tel assassin ne fait que dépareiller la mémoire de ceux qui sont morts à « Charlie Hebdo ». Comment avez-vous pu le voir sans lui cracher à la figure ? Parce qu’il est de la même trempe ou, plutôt, pire que ceux qui ont commis les crimes odieux dans les locaux de « Charlie » et dans l’épicerie de la Porte de Vincennes. »
Marie-Nassif Debs

Dimanche 11 janvier 2015