Manuel Valls prône un état d’urgence – autoritaire – jusqu’à éradication de l’EI

La France devrait maintenir l'état d'urgence tant que la menace représentée par l'état dit « islamique » perdurera, a indiqué le Premier ministre Manuel « je veux étre président » Valls dans un entretien accordé à la BBC et publié vendredi. – tout comme le plan temporairement définitif : Vigipirate (depuis 1995)…

Dans cet entretien publié vendredi 22 janvier par la BBC, le Premier ministre français a affirmé que cette mesure d'exception – déjà controversée – devrait rester en place « jusqu'à ce que nous nous débarrassions de Daech« .

« Tant que la menace existe, nous devons employer tous les moyens dont nous disposons dans notre démocratie, dans le cadre de l'état de droit, pour protéger les Français« , a estimé le chef de gouvernement depuis le Forum économique de Davos, en Suisse. Argument afin de faire accepter les multiples restrictions des libertés et plus facile pour faire oublier le reste.

« En Afrique, au Moyen-Orient, en Asie, nous devons éliminer Daech« , a-t-il poursuivi, parlant d'une guerre totale, globale et sans pitié. et surtout sur les territoires où la France à des intérêts économiques, stratégiques…

Interrogé sur la durée durant laquelle cette mesure pourrait rester en place, Manuel Valls a indiqué : « Le temps nécessaire. Nous ne pouvons pas continuellement vivre dans l'état d'urgence« .

Mis en place après les attentats du 13 novembre, l'état d'urgence doit expirer le 26 février, après avoir déjà été prolongé de trois mois. Cette mesure exceptionnelle donne à la police le pouvoir de mener des perquisitions sans mandat et d'assigner des personnes à résidence sans contrôle juridique. L'exécutif paraît résolu à la prolonger au-delà du 26 février.

Valls, la Kippa et l'entretient des tensions communautaires !

Le Premier ministre français Manuel Valls avait fait un parallèle entre la vague de violence sur les territoires occupés par l’administration zioniste et les attaques commises par l'état dit « islamique » soulignant que cela prouve que « nous vivons une guerre mondiale« .

Monsieur Valls se fait le défenseur de la « communauté juive » et d'une laïcité à géométrie variable selon les groupes d'individus visés, ce qui est en contradiction avec la Loi de 1905… La laïcité c'est le droit à porter la Kippa, d’être quasi dévêtue…. Mais rappelons nous : « je suis lié de manière éternelle à israël…. Quand même » dixit Manu (vidéo de rappel ici : https://www.youtube.com/watch?v=Y9Bs3tF1jj0)

Monsieur Valls a t'il l'intention « volontaire » et « totalement consciente » d'inciter au communautarisme, d'entretenir et d’alimenter des tensions communautaires… Et ce tout en stigmatisant un groupe de personnes, une confession religieuse (ici musulmane et sur laquelle l'État Français veut une main-mise et un contrôle quasi total…) –

15 juin 2015 un « Forum » avec des musulmans mais pour qui ? et pourquoi?

Faisant une fixation maladive sur le voile, les « islamistes », les barbes… Les autorités exécutives françaises veulent un « Islam » dénaturé / acculturé sans aucune substance spirituelle propre… Une religion vidée de toutes moralités, perdant son identité – devenant un culte de pur forme – une coquille vide – qui servirait de canalisateur des frustrations et/ou d'exaspérations des fidèles (jeunes et moins jeunes)….

Lire : Mr Valls chercherait de nouveau bon soldat pour diriger le CFCM

Monsieur Valls rêve t'il donc d'un concordat « musulman ». (Lire fin d'article : Portes ouvertes des mosquées pour « un thé de la fraternité »)

L'Europe « totalement déstabilisée » par la crise des migrants

Le Premier ministre s'est également exprimé sur la crise des migrants (BBC Europe), estimant que l'afflux de demandeurs d'asile en Europe pouvait représenter « un risque grave » pour l'Union européenne.

Manuel Valls a ainsi « hypocritement » indiqué que l'Europe ne pouvait pas accueillir toutes les personnes fuyant les « terribles » guerres en Irak et en Syrie, sous peine de voir « nos sociétés totalement déstabilisées« .

Lire : Des réfugiés syriens fuient la guerre et trouvent refuge en Amérique latine

Les réfugiés syriens ont de plus en plus de difficulté à trouver un pays d’accueil

Plus d'un million de migrants, majoritairement des réfugiés, sont arrivés en Europe au cours de l'année 2015. Vendredi matin, au moins 21 personnes, dont huit enfants, ont péri dans deux naufrages successifs au large des îles de Farmakonissi et Kalolimnos en mer Égée tandis que d'autres migrants sont portés disparus, a indiqué la police portuaire grecque.

3 021 perquisitions, 381 assignations, 4 procédures pour terrorisme ! Mais encore ?

Au 7 janvier 2016, on dénombrait 3 021 perquisitions (notamment informatiques) et 381 assignations à résidence ont été décidées en France. Toujours suite aux attentats du Bataclan et à la loi du 20 novembre 2015, 500 armes ont été par ailleurs « découvertes » (dont 400 « saisies » et 200 chez une seule personne) sachant que des perquisitions menées chez des collectionneurs ont pu à elles seules faire exploser ce compteur…

L’expression de « menace pour la sécurité et l’ordre publics » n’est pas absolument liée au terrorisme.

Même si elle l’inclut, elle va bien au-delà, elle permet et permettra de faire taire un nombre plus ou moins croissant d'opposition de toutes natures (écologiste – comme se fût le cas en novembre 2015 (lien francetvinfo), sociale, politique …).

Relire : Lutte contre le « terrorisme » : Le gouvernement français veut juguler la face « obscure » du web

25 infractions en lien avec le terrorisme, dont 21 pour apologie

Avant cette semaine, une information n’avait toutefois jamais été fournie, pas même dans les tableaux de la mission de contrôle parlementaire : c’est celui du nombre d’infractions effectivement en lien avec le terrorisme. Lundi, lors de ses vœux aux forces de sécurité, François Hollande a révélé que l’état d’urgence avait « mis à jour 25 infractions en lien direct avec le terrorisme« . Chiffre à comparer aux 464 infractions constatées par la mission parlementaire.

Le site NextInpact c’est procurer les documents :

Télécharger la synthèse et Les tableaux annexés

Sources : BBC, reuters, Afp, NextInpact