Maxime Buttey a été définitivement exclu du FN

D’après larédac à 11h55 le 16 Février 2015

Vous vous rappelez de Maxence Buttey ? Cet élu FN de Seine-Saint Denis, conseiller municipal à Noisy-Le-Grand, qui après avoir voulu contrer le Saint Coran s’est converti à l’Islam ! Sa conversion avait fait un tollé au sein du Parti d’extrême droite qui n’est pas très friand de l’affichage des croyances, enfin surtout si cela concerne l’Islam.

On lui reprochait à l’époque d’avoir fait du « prosélytisme » en envoyant une vidéo présentant les miracles scientifiques du Coran à des cadres du Parti afin d’expliquer son choix. Maxence avait été alors suspendu provisoirement, pour le Parti il était sorti de la sphère privée. « Face à l’incompréhension sur mon choix, j’ai voulu m’expliquer, montrer une autre image de cette religion. L’Islam, ce n’est pas le djihad« , avait-il expliquait. Il avait cependant reconnu avoir fait « un mauvais choix » en diffusant cette vidéo.

Le 31 octobre 2014, il avait vu sa suspension levée avec un simple « rappel aux devoirs », plusieurs responsables FN dont Marion Maréchal-Le Pen avait critiqué cette décision et demandé notamment à nouveau qu’il soit suspendu.

En décembre 2014, le secrétaire départemental du parti, Jordan Bardella, décide de le démettre définitivement de ses fonctions départementales. L’excuse trouvait était absurde et blessante, Jordan Bardella avait déclaré que Maxence Buttey était un « garçon instable, timoré et avec une capacité limitée au travail en groupe« .

Une excuse pour se débarrasser de lui ?

Mais l’histoire ne finit pas là ! Ce samedi, le même secrétaire départemental, a demandé son exclusion définitive pour un commentaire qu’il a fait sur son compte Twitter le 25 décembre dernier.

C’est un commentaire concernant un événement impliquant le Prophète (Paix et bénédictions sur lui), une femme et la lapidation qui a été pris pour excuse pour son exclusion, « l’histoire rapportée de la femme lapidée est très intéressante car c’est elle qui demande la lapidation au prophète » avait-il commenté.

Prenant cela comme excuse et le sortant de son contexte, Jordan Bardella a décidé de l’exclure définitivement du Parti avec l’appui de la présidente du parti Marine Le Pen et de son secrétaire général Florian Philippot, « qui ont tous les deux été aussi très choqués par ces propos« .

Dans un communiqué, le secrétaire départemental du FN a déclaré que « le tweet sur la lapidation des femmes est tout particulièrement choquant et ne peut être accepté par le Front National, de surcroît à un moment où les femmes sont victimes à travers le monde de la folie islamiste« . « La fédération Front National de Seine-Saint-Denis ne saurait tolérer que de tels propos, douteux et inadmissibles, soient proférés en son sein » a-t-il ajouté.

Nous avons pu contacter Maxence Buttey afin de nous expliquer le fond de cette histoire. Maxence a fait un communiqué pour éclaircir l’affaire. Dans ce communiqué il explique qu’effectivement il a répondu à un tweet dont le compte de l’utilisateur a été supprimé depuis. Sa réponse se voulait ironique selon lui mais ses propos ont été sortis de leur contexte regrettant le mauvais buzz fait autour de cette affaire. « Tweeter est un outil dont on peut vite perdre la maîtrise, et c’est ce qui m’est arrivé. J’ai répondu ironiquement à un tweet d’un utilisateur dont le compte fut supprimé, et mes propos sortis de leur contexte ont fait un mauvais buzz » écrit-il.

Toujours dans son communiqué, il explique que ses propos ne cautionnaient pas la lapidation et que cette polémique est en décalage avec ce qu’il veut véhiculer « mes propos ne cautionnaient évidemment pas l’application de la lapidation ! Cette polémique dans laquelle je me retrouve malgré moi est en décalage avec le message d’ouverture et de paix que j’essaye de porter« .

Il finit son texte en soulignant très justement que ceux qui critiquent ou jugent devraient avant cela se plonger dans les références islamiques en prenant compte du contexte de la révélation « au lieu de perdre leur énergie à déverser leur haine sur les musulmans et leurs pratiques, beaucoup devraient se plonger avec bonne foi dans les références islamiques en revenant toujours au contexte de leur révélation pour en avoir une bonne compréhension, avant de se permettre un jugement sur ce qui régit le quotidien d’un cinquième de l’Humanité. Un peu d’humilité, moins d’émotion et plus de sagesse feraient du bien à tout le monde et seraient un plus pour le vivre ensemble.« 

Source : AFP, BlogMaxenceButtey, 20mn