« Mein Kampf » en librairie à Alger

D’après Hamzatou à 12h43 le 1er Septembre 2013

Traduit en Arabe et intitulé « Kifa7i » (كفاحي), le livre de l’idéologie nazie « Mein Kampf » s’affiche dans la vitrine d’une librairie algéroise, face à la Grande Poste. Étonnante exposition de l’ouvrage antisémite en terre Arabe.

Mélange entre biographie et projets politiques, Adolf Hitler écrit ces quelques 900 pages en prison entre 1924 et 1925, après le coup d’Etat raté auquel il avait participé. Il y expose toute l’idéologie nazie, la « suprématie de la race aryenne » et y décrit les sémites comme une « race inférieure », qu’il entreprend par la suite d’éliminer.

Le livre est interdit de vente dans plusieurs pays, à commencer par Israël. Les Pays-Bas l’ont aussi proscrit. En Allemagne, c’est l’Etat régional de Bavière en Allemagne qui détient tous les droits et empêche sa réédition intégrale ou partielle pour éviter son exploitation par des groupes d’extrême droite et néo-nazis. En France, « Mein Kampf » a le statut de document historique et reste disponible à la vente sur le net. Il doit tomber dans le domaine public en 2016. Donc, même si la plupart des pays européens n’ont pas interdit sa vente, le livre est absent des rayons de libraires.


En Algérie en revanche, le livre est bel et bien disponible. Et à la disposition du plus grand nombre. Une version arabe de « Mein Kampf » a été aperçue à Alger, en plein centre-ville, dans la vitrine d’une librairie faisant face à la Grande Poste.


Suite de l’ article ici : http://www.algerie-focus.com/blog/2013/08/le-livre-nazi-mein-kamp-en-vente-a-alger/#sthash.gHX2bZul.dpuf

Source : AlgérieFocus