Mr Copé drague les musulmans et Mr Peillon souhaite voir la langue Arabe se développer

D’après Larédac’ à 13h30 le 17 Février 2014

A l’approche des élections municipales, Jean-François Copé cible tous les déçus de François Hollande, dans l’espoir de les détourner de la gauche. 

Dans cette catégorie, il se montre particulièrement attentif à ce qu’il considère, et surtout quand ça l’arrange, comme un électorat musulman. 

Près de deux ans après la défaite de Nicolas Sarkozy, le président de l’UMP ne se cache pas de vouloir renouer avec cet électorat qui boude la droite et a voté à près de 90 % pour François Hollande à la présidentielle. 

« L’UMP tient un discours de vérité à nos compatriotes de confession musulmane, qui peuvent être en phase avec les valeurs que je propose : la liberté économique, l’autorité de l’Etat et l’égalité des chances« , a affirmé très sérieusement M. Copé au journal le Monde.

Le moment lui semble propice pour faire les yeux doux à ces électeurs car une partie d’entre eux se sont montrés déstabilisés par les réformes sociétales du gouvernement. Lors de la Manif pour tous du 2 février, ils n’étaient que quelques dizaines de manifestants à défiler sous une bannière « Les Français musulmans disent non au mariage homosexuel« .

Mais M. Copé a surtout noté que certains d’entre eux ont répondu à l’appel au boycott de l’école pour protester contre l’enseignement de la théorie du genre qui n’existe pas. Il a pu le constater dans sa ville à Meaux (Seine-et-Marne), où des dizaines de familles musulmanes ont participé à la Journée de retrait de l’école, le 27 janvier.

Et du fait de ces petits détails, Copé dans sa grande arrogance se permet de déclarer que « nos compatriotes de confession musulmane prennent conscience que seule une politique de droite moderne peut faciliter leur intégration car nous sommes intraitables face à l’intégrisme, nous sommes très fermes en matière de sécurité, nous prônons la liberté d’entreprendre et non le collectivisme comme le propose la gauche, et nous sommes intransigeants sur les valeurs en refusant la banalisation des cultures. »

« Sur le terrain, ils me disent : “Hollande nous embête en bousculant nos valeurs« , affirme celui qui a lui-même alimenté les inquiétudes concernant la communauté musulmane.

En effet, on n’oublie pas la fameuse phrase de Mr Coppé en 2012 qui avait associé les musulmans à de vulgaires voleurs de pain aux chocolat « Il est des quartiers où je peux comprendre l’exaspération de certains de nos compatriotes, pères ou mères de famille rentrant du travail le soir et apprenant que leur fils s’est fait arracher son pain au chocolat à la sortie du collège par des voyous qui lui expliquent qu’on ne mange pas pendant le ramadan« .

Sachez que Gauche ou Droite aucun des deux ne veut notre bien, comme à toutes les élections ou pour les fêtes au niveau commercial, tout d’un coup, on aime la population musulmane, on lui promet des choses etc… Ces gens ne peuvent rien pour nous !

De leur côté, la Gauche en la personne de François Peillon qui hier, non pas que lui mais tout son Parti, était dans une forme de schizophrénie rare, en voulant abolir la différenciation naturelle, ou en proclamant un dogme de la laïcité menant celle-ci presque au rang de religion et là…

Hé bien là, Mr Peillon voudrait développer l’enseignement de l’Arabe ! Seul intérêt visible, l’économie, mais aucunement culturel ! Pouvoir ainsi traité en direct avec les nouveaux meilleurs amis que sont les pays du Golf et ce depuis que les frictions entre les États-Unis et l’Arabie saoudite ont séparé un peu plus les amis de longue date.

Le Ministre de l’Éducation a annoncé, jeudi 13 février dernier à Aix-en-Provence, qu’il donnerait des moyens supplémentaires pour le développement de l’enseignement de la langue et de la culture arabes, pour selon lui répondre aux attentes de la jeunesse de l’autre côté de la Méditerranée.

Il a ainsi déclaré à l’AFP « pour l’enseignement de l’Arabe qui était abandonné comme l’est l’enseignement de l’Allemand depuis des années, nous allons aussi mettre les moyens pour cette offre. Cette offre est culturelle mais elle est aussi, et chacun doit le comprendre, l’avenir de l’Europe et l’avenir de la France« .

Mr Peillon avoue lui-même les intérêts futurs que pourraient amener des Français formés à la langue Arabe. La Gauche veut tout, stigmatiser les Arabes et prendre leur argent ! « les développements sont en grandes parties de l’autre côté de la Méditerranée«  ajoutant que « c’est là qu’une jeunesse attend, c’est là que la croissance attend« .

La France veut sa part du gâteau tout comme le Brésil et la Chine, et d’un coup elle se rappelle son passé commun avec la Méditerranée, comme l’a souligné le Ministre « Les chinois et les brésiliens ne s’y trompent pas, ils vont investir. Et nous qui avons ce passé commun, qui avons cette richesse commune de la méditerannée, on n’en serait absent pour des raisons idéologiques, c’est une folie« .

Les politiciens français veulent la peau des beurs et l’argent des beurs 🙂