Nos frères Ouïghours privés de Ramadan par le gouvernement chinois

D’après Hamzatou à 13h45 le 19 Juin 2013 

       

Le mois béni du Ramadan, notre ami bien-aimé revient cette année avec la miséricorde d’Allah, ce mois de fête et de joie que le croyant attend avec impatience afin de se purifier et de se rapprocher au plus de son Créateur, ce mois de bonheur et de partage avec tous ces moments que l’on aime tant. Hé bien mes frères, mes sœurs ceci n’est pas valable pour tous les musulmans, en effet certains de nos frères et soeurs sont persécutés durement pour leurs islamités, certains gouvernements se donnent un malin plaisir à interdire des pratiques obligatoires pour les musulmans afin de les humilier comme c’est le cas pour les musulmans Rohingyas de Birmanie.

Cette fois-ci c’est la communauté musulmane des Ouïghours qui sont persécutés dans ce sens, en effet le gouvernement chinois à encore pris la décision d’interdire le Ramadan et cela pour la troisième année consécutive puisque la Oumma de Chine avait été privé de jeûne en 2011 et 2012. Cette communauté est une minorité chinoise et se trouve dans le nord-ouest de la Chine dans la région du XingJiang

La Chine ne lésine pas pour faire respecter cette interdiction puisque les jeunes étudiants musulmans rentrant chez eux pour la période du mois béni sont interdits de jeûner, et n’ont pas le droit de participer à quelconque activités qui auraient un rapport avec l’Islam. Si c’était le cas, les parents se verraient dans l’obligation de payer une amende et l’enfant recevrait une punition ! Et ce n’est pas tout, la Chine a mis en place un système honteux d’espionnage en obligeant dix familles à s’épier mutuellement. Si l’une de ces familles transgresse l’interdiction, c’est le groupe des dix familles qui prendra une amende. La Chine a appelé ce système « le système de garantie des dix ménages ».

La Chine continue son objectif de répression contre la minorité musulmane chinoise cautionné par les attentats de 2001 et son programme antiterroriste.

N’oublions pas nos frères et sœurs dans nos invocations !

Source : PresseInternational

2 comments

Comments are closed.